Un des dirigeants de Netflix viré pour avoir utilisé une insulte raciste

La direction de la communication a annoncé le départ de son porte-parole après qu'il se soit vu adresser des remontrance une seconde fois pour avoir prononcé en public le mot «nigger».[John MACDOUGALL / AFP]

Netflix a renvoyé son principal porte-parole Jonathan Friedland pour avoir utilisé une insulte raciste deux fois, à quelques jours d'intervalles, lors de réunions de travail.

La direction de la communication a annoncé le départ de son porte-parole après qu'il se soit vu adresser des remontrances une seconde fois pour avoir prononcé en public le mot «nigger», jugé comme extrêmement insultant - voir tabou - aux Etats-Unis

«Je quitte Netflix après sept ans. Les dirigeants doivent être au-dessus de tout reproche et malheureusement j'y ai failli en manquant de sensibilité lorsque j'ai parlé à mon équipe des mots offensants dans les comédies», a-t-il tweeté. Ajoutant : «Je suis infiniment désolé de la détresse que j'ai causée à des gens dans une entreprise que j'aime et où je veux que tout le monde se sente inclus et apprécié».

De son côté, Netflix a envoyé une note à ses employés, vendredi, expliquant cette décision. «Jonathan a grandement contribué à bien des égards mais son utilisation du mot qui commence par N. à au moins deux occasions au travail a montré un manque d'attention et sensibilité aux questions raciales qui ne correspond pas aux valeurs de notre entreprise», écrit le directeur général Reed Hastings.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles