Trevor Noah crée une nouvelle polémique avec les Aborigènes

[ SLAVEN VLASIC / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Critiqué après sa remarque sur « l'Afrique championne du monde », le présentateur sud-africain Trevor Noah est de nouveau au coeur d'une polémique, cette fois pour une blague jugée raciste qui vient de refaire surface.

L’humoriste et présentateur du Daily Show, émission satirique américaine diffusée sur la chaîne Comedy Central, a provoqué la colère des Aborigènes d'Australie. De nombreux internautes appellent au boycott de sa tournée qui démarrera le mois prochain en Australie.

La vidéo qui a mis le feu aux poudres date de 2013 et est extraite d’un de ses spectacles. « Les femmes de chaque race peuvent être belles » y entend-on dire Trevor Noah qui s’adresse ensuite à ses spectateurs : « Et je sais que quelques-uns d’entre vous se disent : ‘Oh Trevor, oui bien sûr, mais je n’ai jamais vu une belle Aborigène ». Et le comédien d’achever son sketch avec un «mais il ne faut pas toujours se focaliser sur les apparences, peut-être que les femmes aborigènes font des trucs spéciaux», tout en mimant un joueur de didgeridoo de manière suggestive.

En réponse à ses détracteurs, Trevor Noah a écrit ce dimanche 22 juillet sur Twitter que cette blague était «mauvaise» et qu' «après avoir visité le musée Bunjilaka en Australie et appris l'histoire des aborigènes», il s'était «juré de ne plus faire de blague comme cela».

Pas à sa première polémique

Au lendemain du sacre de l’équipe de France au Mondial, Trevor Noah a déclaré dans un sketch que «l’Afrique avait gagné la Coupe du monde». Une blague qui a suscité de vives réactions sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes dénonçant la portée raciste de ses propos et accusant l’humoriste de reprendre les discours de l’extrême droite française.

Bien avant cela, en 2014, des messages postés sur son compte Twitter -comme «Derrière chaque rappeur milliardaire, il y a un homme juif deux fois plus riche.» ou «Une belle femme blanche qui a des fesses est comme une licorne. Même si tu en vois une, tu ne pourras sans doute jamais monter dessus» - l'avaient vu se faire taxer d'antisémitisme et de sexisme. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles