Donald Trump accuse Google de ne publier que des articles qui lui seraient hostiles

Le président des États-Unis Donald Trump a attaqué le moteur de recherche Google. Le président des États-Unis Donald Trump a attaqué le moteur de recherche Google.[MANDEL NGAN / AFP]

Le président des États-Unis, Donald Trump, a accusé ce mardi 28 août le moteur de recherche Google de ne publier que des articles de presses le désservant. 

Dans une de ses habituelles séries de tweets matinaux, l'ancien homme d'affaires a accusé Google Actualité de ne proposer que des «fausses informations» à son sujet, et de favoriser des médias qu'il juge «de gauche». «Ils ont TRUQUÉ les résultats pour ne montrer que les MAUVAISES nouvelles», a-t-il ainsi affirmé. Il a en outre assuré que les sites conservateurs étaient censurés.

Des accusations immédiatement démenties par Google dans un communiqué ferme, rappelant que le moteur de recherche ne classait jamais les résultats «pour manipuler une opinion politique». «La recherche n'est pas utilisée pour défendre un programme politique et nous ne dévions pas nos résultats vers une quelconque idéologie politique», a ainsi affirmé l'entreprise. 

De fait, Donald Trump considère comme gauchistes et biaisés la plupart des grands médias américains, en particulier la chaîne de télévision CNN, cible de ses attaques répétées depuis sa campagne présidentielle. Selon le site du Monde, le président américain fonderait ses accusations sur une étude partiale du site conservateur PJ Media, qui classe notamment l'agence de presse Reuters parmi les médias de gauche opposés par principe au chef d'État. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles