Etats-Unis : un jeune chirurgien et sa compagne soupçonnés de centaines d’agressions sexuelles

Le chirurgien orthopédique californien et sa petite amie ont été accusés le 11 septembre 2018 d'avoir drogué et agressé sexuellement deux femmes. [AFP PHOTO / Orange County District Attorney's Office]

Grant Robicheaux, 38 ans et Cerissa Riley, sa compagne de 31 ans, ont été accusés début septembre d’agression sexuelle et viol sur deux jeunes femmes. Mais les enquêteurs, après avoir retrouvé des photos/vidéos dans leurs téléphones, les soupçonnent d'avoir fait des centaines d'autres victimes.

Les faits se sont déroulés à Newport Beach, une station balnéaire chic au sud de Los Angeles.

Cerissa a abordé une jeune femme lors d’une soirée, puis l’a présentée à son compagnon, un chirurgien. Le couple a ensuite invité sa proie à une fête et l’a beaucoup fait boire jusqu’à ce qu’elle perde ses esprits, avant de la ramener à l’appartement de Grant, dans lequel elle a subi une agression sexuelle. Elle est allée dès le lendemain voir la police, et les examens ont confirmé qu'elle avait été lourdement droguée.

Des quantités importantes de drogues et des armes retrouvées

Dans l'autre cas, la jeune proie était si intoxiquée qu'elle s’est évanouie. Elle était en train d'être violée lorsqu'elle a repris connaissance et s'est mise à hurler. C'est un voisin qui a appelé la police, révèle RTL. Les perquisitions ont permis de retrouver des quantités importantes de drogue (GHB, MDMA, ecstasy, cocaïne, champignons hallucinogènes) et des armes d'assaut, ainsi que autres pistolets.

Les accusés démentent toute agression, mais avaient l'habitude de conserver des photos de leurs victimes présumées. Les enquêteurs ont retrouvé sur leurs téléphones environ un millier de jeunes femmes photographiées ou filmées.

Nul ne sait pour l’heure si elles ont toutes été victimes d'agressions sexuelles ou si certaines étaient consentantes, raison pour laquelle le procureur cherche à les identifier en rendant publique cette affaire, dans l’espoir que d’autres victimes potentielles se manifestent.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles