Une adolescente tuée par un cyclone après avoir été expulsée de chez elle parce qu'elle avait ses règles

La Cyclone Naja a eu des conséquences terribles dans l'Etat indien du Tamil Nadu [AFP India].

La BBC rapporte, ce mercredi 21 novembre, la triste histoire d'une adolescente indienne de 14 ans, morte tragiquement à cause d'un cyclone, après avoir été forcée de dormir séparée de sa famille parce qu'elle avait ses règles.

Selon les précisions du média britannique, les faits se sont déroulés dans l'Etat du Tamil Nadu, dans le sud de l'Inde, le 16 novembre dernier. 

Comme l'ont rapporté plusieurs villageois, encore traumatisés par l'événement, la jeune fille était enfermée dans une cabane située à proximité du domicile de ses parents, au moment du passage du cyclone Gaja.

Une situation qui s'explique par le fait qu'il soit encore assez courant, comme le veut la coutume locale, de mettre à l'écart les filles lorsqu'elles ont leurs menstruations.

Un sujet tabou

Les règles demeurent en effet encore un sujet tabou dans une grande partie de l'Inde rurale, car les populations estiment que les femmes sont «impures» à ce moment-là. 

La famille de l'adolescente, prénommée Vijayalakshmi, a, elle, survécu à la tempête.

La grand-mère a indiqué qu'aucun membre n'avait pu la sauver parce qu'un cocotier était tombé sur la cabane, et que, celle-ci s'était écroulée sur la jeune fille. 

Avec l'aide d'autres villageois, ils l'avaient toutefois entrepris de l'emmener à l'hôpital mais les médecins l'ont déclarée morte dès son arrivée. 

Veerasena, une activiste sociale locale, a déploré de son côté que beaucoup de familles du coin, riches ou pauvres, continuent de vivre selon des traditions parfois dépassées.

Outre le décès de Vijayalakshmi, le cyclone Gaja aurait tué près d'une cinquantaine de personnes à travers tout l'État.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles