Russie : un tueur en série condamné pour 78 meurtres

Le tueur en Mikhail Popkov en décembre 2017 à Irkutsk[Anton Klimov / AFP]

Le tueur en série russe Mikhail Popkov a été condamné pour 56 meurtres supplémentaires, portant le nombre de femmes tuées par l'ancien policier à 77.

Après cette nouvelle condamnation prononcée par la Cour régionale d'Irkoutsk, il devient le titulaire d'un macabre record en Russie : celui du tueur en série ayant le plus tué. Hormis les 77 femmes, le criminel a également tué un homme.

Le mode opératoire était souvent le même pour ce policier. Il invitait ses victimes à faire un tour la nuit, parfois dans sa voiture de fonction, à côté de la ville d'Angarsk. Il finissait alors par tuer ces femmes - des prostituées pour la plupart - à l'aide d'un marteau ou d'une hache. Mikhaïl Popkov avait «un besoin pathologique de tuer des gens», assure le bureau du procureur dans un communiqué cité par l'agence Interfax. 

Loin de tout soupçon, le père de famille avait participé - en tant que policier - aux enquêtes menées sur certains de ses propres crimes, avant d'être arrêté en 2012 à Valdivostok.

L'homme avait été démasqué à l'issue d'une vaste enquête menée dans la région. Des analyses ADN avait été effectuées sur les habitants d'Angarsk dont les voitures correspondaient aux traces de pneus retrouvées sur les lieux des crimes, notamment.

En 2015, il avait déjà été condamné pour le viol et le meurtre de 22 femmes. Les 59 meurtres supplémentaires qu'il avait avoués n'avaient pas pu être prouvés. Il s'agit de la seconde peine de prison à vie prononcée à l'encontre du tueur en série, également coupable d'avoir violé dix de ses victimes. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles