Carlos Ghosn pourrait être libéré sous caution

Carlos Ghosn avait été arrêté et placé en garde à vue le 19 novembre.[AFP]

Un tribunal japonais a annoncé avoir rejeté jeudi une nouvelle demande d'extension de garde à vue de Carlos Ghosn, et selon les médias le PDG de Renault et de l'Alliance Renault-Nissan pourrait être libéré prochainement sous caution.

M. Ghosn avait été arrêté et placé en garde à vue le 19 novembre, à l'instar de son bras droit Greg Kelly. Selon la chaîne publique NHK, il pourrait être relâché dès vendredi en échange du paiement d'une caution, dans l'attente de son procès.

Le bureau des procureurs de Tokyo devrait cependant contester la décision du tribunal, a rapporté l'agence de presse Jiji. Le dirigeant de 64 ans, qui a connu une chute brutale quand il a été cueilli à la sortie de son jet privé il y a un mois, séjourne actuellement dans une cellule d'un centre de détention de Tokyo.

Il a été inculpé le 10 décembre pour avoir omis de déclarer aux autorités boursières environ 5 milliards de yens (38 millions d'euros) de revenus sur cinq années, de 2010 à 2015. Son bras droit Greg Kelly, arrêté en même temps que lui, a aussi été inculpé.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles