Gucci retire un pull de la vente suite aux accusations de «blackface»

Gucci a présenté ses excuses et retiré le pull de la vente. [Capture Twitter]

La maison de haute-couture Gucci a retiré de la vente un pull, dont l’aspect rappelait le «blackface», une pratique raciste.

Ce pull noir présentait un long col, remontant jusqu’au milieu du visage et laissant apparaitre une imposante bouche rouge. De nombreux internautes ont critiqué le design du vêtement, le jugeant raciste.

Excuses de gucci

Face à la polémique, la marque a finalement retiré le pull de la vente et présenté ses excuses. «Gucci présente ses excuses pour l’outrage causé par ce pull […] Nous considérons la diversité comme une valeur fondamentale». Et d’ajouter que «cet incident » constitue une véritable «leçon pour l’équipe».

Cette polémique n’est pas la première du genre dans le monde de la haute couture. En décembre dernier, Prada avait dû présenter ses excuses après avoir présenté dans la vitrine d’un de ses magasins à New York des objets dont le design ressemblait là encore à un «blackface».

Le «blackface» est une pratique raciste qui consiste pour une personne blanche à «se déguiser» en une personne de couleur. Le «blackface» tire son origine d’un genre théâtral du XIXe siècle aux Etats-Unis : les ministrels shows. Dans ces spectacles très populaires, des comédiens blancs incarnaient des personnages noirs, véhiculant nombre de clichés racistes, les présentant comme ignorants, paresseux, menteurs…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles