Son bébé condamné, elle mène sa grossesse à son terme pour faire don de ses organes

Les parents de la petite Rylei ont partagé leur histoire sur un compte Facebook intitulé «Rylei Arcadia: an unexpected journey» (Rylei Arcadia : un voyage inattendu).[Facebook «Rylei Arcadia: An Unexpected Journey»]

Une mère de famille du Tennessee a voulu transformer un drame personnel en bonne action. Enceinte de dix-huit semaines, Krysta Davis a choisi de ne pas interrompre sa grossesse lorsque les médecins lui ont annoncé que le bébé ne vivrait que quelques jours après sa naissance.

Il a été diagnostiqué au futur bébé une anencéphalie, une affection rare qui ampute l'enfant d'une partie de son cerveau ou de son crâne, rapporte FoxNews

Mais au lieu de mettre un terme à sa grossesse de manière prématurée comme les médecins lui proposaient, Krysta Davis, âgée de 23 ans, a préféréatteindre le terme pour effectuer des dons d'organes. «Nous avons décidé que même si nous ne pouvions pas ramener notre fille à la maison, aucune mère ne devrait subir ce que nous allions vivre», a déclaré le père du bébé. 

Le don de deux valves cardiaques

La petite fille, prénommée Rylei, est née le soir de Noël avant de s'éteindre le 1er janvier. «C’est comme si elle se battait pour nous donner plus de temps. C'était incroyable», a déclaré la mère de sa fille. «Elle a surpris tout le monde en étant en vie pour cette semaine.» 

Les parents de Rylei ont fait don de deux valves cardiaques qui iront à deux enfants dans le besoin, et ses poumons ont été confiés à la science, a rapporté WTVC-TV au Tennessee. 

Les parents de la petite Rylei ont partagé leur histoire sur un compte Facebook intitulé «Rylei Arcadia: an unexpected journey» (Rylei Arcadia : un voyage inattendu).

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles