Présidentielle 2020 : la belle bourde de Joe Biden sur les enfants pauvres et les enfants blancs

Joe Biden s'est retrouvé à nouveau embarrassé jeudi lors d'un meeting dans l'Iowa. Joe Biden s'est retrouvé à nouveau embarrassé jeudi lors d'un meeting dans l'Iowa. [CHIP SOMODEVILLA / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Joe Biden n'a pas failli à sa réputation de gaffeur. L'ancien vice-président américain s'est retrouvé à nouveau embarrassé jeudi, lors d'un meeting dans l'Iowa, lorsqu'il affirmé que «les enfants pauvres [étaient] aussi brillants et aussi talentueux que les enfants blancs».

«Il existe cette idée que si vous êtes pauvres, vous n’y arriverez pas. Les enfants pauvres sont aussi intelligents que les enfants blancs», a t-il lancé à la foule, lors d'une discussion sur la discrimination à laquelle sont confrontés les étudiants américains sans revenus.

A en croire la vidéo, devenue virale, le candidat à l'investiture démocrate à la présidence de 2020 a tout de suite compris qu'il venait de sortir un fâcheux lapsus, en particulier devant la Coalition asiatique et latino-américaine de Des Moines. Il a fait une pause, puis tentant de clarifier les chose, a poursuivi sous forme d'énumération : «Les enfants blancs... les enfants riches, les enfants noirs, les enfants asiatiques». 

Il n'en fallait pas plus à l'entourage de Donald Trump pour exploiter le malaise. L'équipe de campagne du président américain a rapidement posté l'extrait sur le compte Twitter «Trump War Room», sorte de voix officielle sur les réseaux sociaux des partisans du «Make America Great Again». 

Mais ce n'est pas la première fois pendant la campagne que «Joe» se met dans l'embarras. Alors que l'Amérique pleurait ses morts après les fusillades d'El Paso au Texas et de Dayton, dans l'Ohio qui ont fait près d’une trentaine de morts, le septuagénaire a simplement confondu en exprimant ses condoléances aux victimes «des événements tragiques de à Houston et au Michigan».

Rebelotte lors du deuxième débat démocrate. Appelant ses supporters à le soutenir financièrement, Joe Biden a mentionné le site internet «Joe 30330» alors qu'il s'agissait de la plateforme de SMS de sa campagne. Ou encore lorsqu'il a confondu Margareth Thatcher et Theresa May.

À suivre aussi

Faits divers Floride : Le corps d'une femme transgenre retrouvé brûlé
Belle histoire Moqué pour son t-shirt, un petit garçon va réaliser son rêve d’intégrer l’université du Tennessee
Justice Felicity Huffman condamnée à 14 jours de prison ferme

Ailleurs sur le web

Derniers articles