Un jeune youtubeur américain de 8 ans poursuivi pour fraude

Ryan teste des jouets sur sa chaîne de 21 millions d'abonnés. Ryan teste des jouets sur sa chaîne de 21 millions d'abonnés.[Capture écran YouTube]

On ne rigole plus avec la publicité déguisée sur YouTube. Face à l'importance grandissante des placements de produits sur la plateforme depuis plusieurs années, les règles se durcissent pour éviter les dérives. Et la dernière victime en date de cette nouvelle législation est Ryan ToysReview, une chaîne de tests de jouets.

Des associations de consommateurs poursuivent en effet le jeune garçon de 8 ans et ses parents qui gèrent son contenu vidéo, car il est soupçonné de faire de la publicité déguisée sur sa chaîne. En d'autres mots, d'être rémunéré pour faire la promotion d'un jouet sans que cela ne soit indiqué. 

Il est en effet obligatoire d'indiquer sur la plateforme tout sponsoring. Au moment de la mise en ligne, il suffit de cocher une case, et un bandeau apparaîtra au début de la vidéo en question mentionnant que le contenu «inclut une communication commerciale». Et même dans le cas où ce message apparaît, la commission fédérale du commerce américaine devra estimer s'il est suffisamment clair pour le très jeune public de Ryan. 

La question de mieux réguler YouTube pour les enfants est en effet sensible. Le créneau de la jeunesse sur Youtube est particulièrement lucratif. Que ce soit dans le cadre de comptines ou des tests de jouets, il n'est pas rare de voir des chaînes dépasser les millions d'abonnés. 

À suivre aussi

Justice Procès Mélenchon : le jugement mis en délibéré au 9 décembre
Le leader de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon (g), à sa sortie du tribunal de Bobigny, le 19 septembre 2019 [CHRISTOPHE ARCHAMBAULT  / AFP]
Politique Procès Mélenchon: place aux réquisitions et plaidoiries
Football Un homme condamné pour un selfie avec Mbappé pendant un match à Toulouse

Ailleurs sur le web

Derniers articles