En Chine, les mineurs n'ont plus le droit de jouer en ligne plus d'1h30 par jour

Selon ces nouvelles règles, les Chinois âgés de moins de 18 ans ne pourront pas jouer aux jeux vidéo en ligne entre 22h et 8h.[LIU JIN/AFP]

Devenue le premier marché mondial du jeu vidéo, la Chine craint visiblement que cet engouement affecte la santé des plus jeunes. Le gouvernement chinois a donc pris des mesures radicales pour encadrer le temps de jeu des mineurs.

En semaine, du lundi au vendredi, les jeunes joueurs ne pourront pas jouer en ligne plus de quatre-vingts dix minutes par jour. L'interdiction de jouer est même totale entre 22h et 8h. La règle s'assouplit un peu pour les week-ends et jours fériés, lors desquels les mineurs auront droit à trois heures de gaming.

Ces nouvelles mesures encadrent également l'argent dépensé en ligne : pas plus de 200 yuans (36 euros) par mois pour les moins de 16 ans et jusqu'à 400 yuans pour les 16-18 ans.

Ces directives seront appliquées à toutes les plateformes de jeu en ligne accessibles en Chine. Pour qu'elles soient effectives, il faut supposer que tous les joueurs utilisent leur véritable identité, en précisant leur date de naissance à l'inscription.

«Protéger la santé mentale et physique des mineurs»

Cité par CNN, un porte-parole des autorités chinoises indique que le gouvernement travaille actuellement avec la police afin de permettre à ces plateformes de vérifier l'identité de leurs utilisateurs par rapport à la base de données nationale. Ceux qui seraient tentés de créer de faux profils s'exposeraient alors à des amendes.

En parallèle, le gouvernement appelle également les concepteurs de jeux à «modifier les contenus, fonctions ou règles» susceptibles de favoriser l'addiction chez les plus jeunes.

Selon l'agence de presse gouvernementale Xinhua, l'objectif est de «protéger la santé mentale et physique des mineurs» et notamment de faire reculer l'addiction précoce aux jeux vidéo. Il sont mis en cause dans des cas de troubles du sommeil ou de l'attention et favoriseraient en outre la myopie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles