Pourquoi la place du Châtelet s’appelle-t-elle ainsi ?

La place du Châtelet à Paris.[CC / Wikipedia]

Avant d’être un carrefour très fréquenté à la croisée entre les 1er et 4e, la place du Châtelet était ornée d’un véritable châtelet, c’est-à-dire une forteresse.

 

Celle-ci avait été édifiée dans le courant du XIIe siècle par le roi Louis VI, afin de protéger l’île de la Cité et le pont qui la reliait à la rive droite. Le Grand Châtelet, comme il s’appelait alors, était une solide construction en pierre dotée de deux tours.

Agrandi au fil des époques, il a servi successivement de cour de justice, siège de la police, monastère, cour royale, centre des impôts, morgue et prison. Le lieu était alors considéré comme «le plus sinistre» de la capitale.

 

Démolition en 1802

En raison de sa vétusté et des conditions difficiles de détention des prisonniers, sa démolition a été ordonnée par Napoléon en 1802.

Les derniers vestiges de la forteresse ont subsisté jusqu’en 1857. Et l’actuelle place du Châtelet a vu le jour l’année suivante, bientôt suivie par le théâtre du même nom en 1862.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles