Pistorius: la maison du crime vendue moins cher qu'espéré

Capture d'écran d'une vue extérieure en date du 14 février 2013 de la maison de Pistorius à Pretoria [Afp Tv / AFP/Archives] Capture d'écran d'une vue extérieure en date du 14 février 2013 de la maison de Pistorius à Pretoria [Afp Tv / AFP/Archives]

Le champion paralympique sud-africain Oscar Pistorius a vendu moins cher qu'espéré sa maison de Pretoria où il a tué sa petite amie Reeva Steenkamp en 2013, a indiqué vendredi l'agente immobilière chargée de la vente.

L'athlète a vendu sa villa pour 4,5 millions de rands (315.000 euros) au consultant minier Louwtjie Louwrens, a précisé Ansie Louw à l'AFP, confirmant des informations de presse.

L'agente immobilière --épouse d'Ampie Louw, le coach du sportif-- avait dit à l'AFP en mars espérer vendre la maison pour au moins les 5 millions de rands auxquels Oscar Pistorius l'avait évaluée dans l'état de son patrimoine communiqué l'an dernier.

"C'est un fait et je ne vais pas faire d'autres commentaires", a-t-elle noté vendredi.

La maison, située dans un lotissement fortifié haut de gamme de la banlieue de Pretoria, "est dans une zone sûre", a relevé l'acheteur, interrogé par le quotidien The Times.

"Elle est restée vide pendant un an et il y a des dégâts des eaux, il faut d'abord la réparer", a-t-il ajouté, précisant qu'il pourrait s'y installer dans deux ans, quand sa femme aura pris sa retraite.

A 4,5 millions de rands, M. Louwrens a semble-t-il fait une affaire, les maisons du secteur étant estimées bien plus cher. Oscar Pistorius n'avait cependant pas réussi à vendre sa propriété pour 6,5 millions lorsqu'il l'avait mise une première fois sur le marché en 2011.

Oscar Pistorius le 7 juillet 2014 au tribunal de Pretoria [Antoine de Ras / Pool/AFP/Archives]
Photo
ci-dessus
Oscar Pistorius le 7 juillet 2014 au tribunal de Pretoria

Pistorius: la maison du crime vendue moins cher qu'espéréLe sportif avait remis la villa en vente fin mars afin de lever les fonds nécessaires pour couvrir les frais de justice de son interminable procès, dont les audiences ont commencé il y a cinq mois et dont les arguments finaux de l'accusation et de la défense sont attendus la semaine prochaine.

Oscar Pistorius plaide non coupable du meurtre de son amie Reeva Steenkamp: il affirme l'avoir tuée en croyant ouvrir le feu contre un cambrioleur caché dans les toilettes. Le Parquet pense au contraire qu'il a sciemment tué sa petite amie, après une dispute.

Il risque une peine incompressible de vingt-cinq ans de prison.

Vous aimerez aussi

Thuli Madonsela, la médiatrice sud-africaine, engagée dans un implacable bras de fer contre le président jacob Zuma, photographiée à son bureau le 28 aout 2014 à Pretoria [Gianluigi Guercia / AFP]
AfSud Thuli Madonsela, la Dame de fer sud-africaine qui ose réclamer des comptes au président
Photo d'archives du 11 janvier 2014 montrant la plage de Camps bay, l'un des quartiers touristiques près de Cape Town [Rodger Bosch / AFP/Archives]
AfSud Afrique du Sud : l'accès aux visas se durcit
Un jeune garçon participe le 7 août 2014 sur la plage de Monwabis dans la banlieue du Cap aux activités de Waves for Change ("des vagues pour changer"), une ONG fondée par le surfeur britannique Tim Conibear [Rodger Bosch / AFP]
AfSud Le surf comme antidote à la misère des township du Cap

Ailleurs sur le web

Derniers articles