Mort à 78 ans du sinologue belge Pierre Ryckmans, dit Simon Leys

Le sinologue et écrivain belge Pierre Ryckmans, plus connu sous son nom de plume Simon Leys, le 1er avril 1998 à son domicile de Canberra [William West / AFP/Archives] Le sinologue et écrivain belge Pierre Ryckmans, plus connu sous son nom de plume Simon Leys, le 1er avril 1998 à son domicile de Canberra [William West / AFP/Archives]

Le sinologue et écrivain belge Pierre Ryckmans, plus connu sous son nom de plume Simon Leys, est décédé en Australie à l'âge de 78 ans, a annoncé lundi son éditeur Black Inc.

Egalement essayiste et traducteur, Pierre Ryckmans est décédé à Canberra, la capitale fédérale australienne, où il vivait et enseignait depuis les années 1970.

"Pierre était un brillant universitaire et spécialiste de la civilisation chinoise" à qui l'on doit "une littérature et des essais de la plus belle facture", a estimé Black Inc. sur son site internet.

Diplômé de l'Université de Louvain (Belgique), cet ancien diplomate écrivait aussi bien en français qu'en anglais --il était traducteur de Simone Weil.

Sa critique précoce de la Révolution culturelle ("Les habits neufs du président Mao", 1971) lui a valu les foudres de ceux qu'il appela les "maoïstes mondains", en particulier les animateurs de la revue "Tel Quel".

Pierre Ryckmans a notamment reçu le prix Renaudot Essai en 2001 pour "Protée et autres essais" publié chez Gallimard. Passionné de mer, il était membre de l'Association des écrivains de Marine.

Vous aimerez aussi

Australie Arrêté pour une agression sexuelle en direct lors d’une partie de Fortnite
Climat Australie : les étudiants dans la rue pour le climat
Insolite Vidéo : Knickers le boeuf géant échappe à l'abattoir grâce à sa taille

Ailleurs sur le web

Derniers articles