Laetitia Casta désapprouve la campagne #balancetonporc

Laetitia Casta n'approuve pas le mouvement «Balance ton porc» ni le féminisme, dans lequel elle ne se reconnaît pas.[Anne-Christine POUJOULAT / AFP]

Au cours d’une interview, Laetitia Casta s’est prononcée contre le mouvement «Balance ton porc», qu’elle trouve agressif et dans lequel elle ne se reconnaît pas.

Dans une interview accordée à Corse matin, publiée jeudi soir en ligne, l’actrice et mannequin a lancé : «Je ne suis pas d'accord avec cette idée de #balancetonporc. Après, ça va être quoi, balance ta salope ?».

«Ce n'est pas dans l'agressivité que l'on va faire avancer les choses, ce n'est pas dans la haine de l'homme. Comment peut-on donner autant de pouvoir aux autres ? On est responsable de nous-même. On est assez grande pour dire aussi ce qu'on veut !», a poursuivi Laetitia Casta, ajoutant : «Je ne me considère pas comme une féministe mais comme une femme. Il faut que les femmes n'aient pas peur de prendre leur place».

«Parlons de toutes les victimes»

«Lorsque je vois des femmes battues à mort et qu'on n'en parle pas beaucoup, c'est ça qui me choque vraiment. On va parler des actrices hollywoodiennes comme de victimes, oui mais alors parlons de toutes les victimes», a estimé Laetitia Casta. Mais parlons aussi des héroïnes. Ces sportives qui réussissent des exploits et qui n'ont pas une grande couverture médiatique. Parlons de tout et je suis d'accord !».

La publication d’une tribune signé dans Le Monde par Catherine Deneuve et une centaine de personnalités, défendant une «liberté d'importuner» les femmes, a suscité une vague de réactions, chez les féministes mais également au sein de la presse. Depuis l’affaire Weinstein et la libération de la parole sur le harcèlement sexuel, deux camps semblent s'affronter, à l’heure où l'on s'attendrait à davantage de sororité dans les débats.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles