Face aux critiques, Ruby Rose, la nouvelle Batwoman lesbienne, quitte Twitter

Entre l'actrice Ruby Rose et Twitter, c'est désormais de l'histoire ancienne. [LISA O'CONNOR / AFP].

Appelée à interpréter une batwoman ouvertement lesbienne dans une série télévisée, soit la première super-héroïne homosexuelle du petit écran, l'actrice australienne Ruby Rose a dû fermer son compte Twitter, dimanche 12 août, après avoir été la cible de vives critiques.

Quelques jours auparavant, l'annonce d'un tel personnage par la Warner et la chaîne américaine CW, avait pourtant suscité un extraordinaire engouement et soutien de la part du public, qui dans sa grande majorité, avait vu en cette décision un grand pas en avant pour promouvoir la représentation LGTBI à la télévision.

Mais à peine le nom de Ruby Rose a-t-il été connu pour tenir le rôle, que les critiques négatives ont afflué de toutes parts. Ainsi, alors que beaucoup ont considéré que l'actrice, surtout connue pour avoir joué dans la série «Orange is the New Black», serait parfaite pour incarner la super-héroïne gay, d'autres, au contraire, n'ont pas hésité à lui envoyer une pluie de commentaires négatifs, selon lesquels elle ne serait pas assez bonne actrice ou «pas assez impliquée dans la défense des droits des homosexuels».

Une dernière mise au point

Des griefs qui ont conduit Ruby Rose à claquer la porte du réseau social, même si elle a tout de même tenu à mettre les choses au clair dans une dernière série de tweets (indisponible désormais) :

«D'où vient cet argument comme quoi «Ruby n'est pas assez lesbienne donc elle ne peut pas être Batwoman» ? C'est surement la chose la plus drôle et la plus ridicule que j'ai jamais lue ! J'ai fait mon coming-out à 12 ans ? Et ces cinq dernières années, j'ai pas arrêté de faire face à des remarques comme «elle est trop gay», et maintenant on me reproche l'inverse ? Je n'ai pas changé».

Et d'ajouter : «J'aimerais qu'on se soutient tous les uns les autres dans nos parcours. Quand les femmes et les minorités s'allient, personne ne peut nous arrêter. Quand on se déchire, ça fait encore plus mal que si ça venait d'autres groupes (...) J'ai hâte de dormir plus de quatre heures par nuit et me détacher de Twitter pour mettre toute mon énergie dans mes deux projets. Si vous avez besoin de moi, je serai sur mon Batphone», conclut-elle enfin avec humour.

En attendant, les fans peuvent tout de même retrouver leur idole sur Instagram. Quant à ceux qui seraient tentés de lui nuire, c'est peine perdue. Ruby Rose prend en effet le soin d'y restreindre les commentaires haineux.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles