Pour sa marque de sous-vêtements, Kim Kardashian embauche la femme qu'elle a aidée à sortir de prison

L'histoire de la sexagénaire avait ému Kim Kardashian, qui avait plaidé sa cause auprès de Donald Trump. [MANDEL NGAN / AFP]

C'est ce qu'on appelle avoir le sens de la communication. Dans le cadre de la campagne publicitaire pour sa nouvelle ligne de sous-vêtements de gainage baptisée «SKIMS Solutionwear», Kim Kardashian a fait appel à Alice Marie Johnson, la femme qu'elle a aidée à sortir de prison.

Sur la vidéo promotionnelle, l'ex-détenue de 64 ans porte l'un des ensembles de gainage imaginés par Kim Kardashian et en profite pour faire un parallèle avec son histoire personnelle.

 
 
 
 

 
 
 
 
 
 
 
 
 

Alice Marie Johnson for @skims

Une publication partagée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

«J'ai été libérée le 6 juin 2018 et désormais tous les moments de vie sont précieux pour moi [...] Cet ensemble me donne l'impression que je peux entrer dans un magasin, choisir quelque chose que je ne mettrais pas habituellement, le porter et me sentir belle. Cet ensemble me fait me sentir libre». 

L'occasion également pour Marie Alice Johnson de couvrir de compliments la star de la téléréalité américaine, qu'elle surnomme son «ange de guerre». «Elle est allée au front pour moi, pour se battre pour ma liberté», ajoute-t-elle.  

Condamnée à une peine de prison à perpétuité pour une affaire de trafic de drogue et de blanchiment d'argent et incarcérée depuis 1997, la sexagénaire avait ému Kim Kardashian, qui avait plaidé sa cause auprès de Donald Trump. Quelques mois plus tard, le 6 juin 2018, le président américain acceptait de gracier la détenue. 

Depuis, l'épouse de Kanye West a annoncé étudier le droit pour devenir avocate et prépare un documentaire sur la réforme carcérale américaine. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles