Budget : les frondeurs du PS et les écolos s’abstiendront

L'hémicycle de l'Assemblée nationale, à Paris.[AFP / Archives]

Les députés socialistes frondeurs ont confirmé mardi matin leur "abstention collective" lors du vote dans l'après-midi sur le projet de budget de la Sécurité sociale. Le groupe écologiste en fera de même.

 

Après l’abstention de 39 députés socialistes lors du vote sur les recettes du projet de loi finance 2015, les frondeurs s’abstiendront aussi pour le budget de la Sécurité sociale, tout comme les écologistes.

 

Les frondeurs s’abstiennent encore

Ils contestent les allègements sans contrepartie de cotisations sur les entreprises, ainsi que l'ampleur des économies programmées en 2015, dont celles demandées à la branche famille au travers de la modulation des allocations familiales.

Le nombre des abstentions chez les députés PS devrait être "à un niveau sans doute proche des fois précédentes", a précisé un participant à leur réunion hebdomadaire du mardi matin.

Trente-neuf élus socialistes s'étaient abstenus mardi dernier sur le projet de budget de l'Etat, dont les anciens ministres Aurélie Filippetti, Benoît Hamon et Delphine Batho. C'était un des plus hauts niveaux atteints par les frondeurs depuis le début de leur mouvement de contestation de la politique économique du gouvernement il y a six mois.

 

Les écologistes s’abstiennent aussi

Le groupe écologiste s'abstiendra lors du vote mardi après-midi sur le budget de la Sécurité sociale, comme il l'avait déjà décidé sur le budget de l'Etat la semaine dernière, a-t-il annoncé.

 "On est dans une politique de petites économies sur les allocations familiales qui vont faire de gros dégâts politiques", a notamment justifié l'orateur du groupe sur le sujet, Jean-Louis Roumégas.

 Le député de l'Hérault a déploré une politique "du coup de rabot" au détriment d'un "débat général" sur le bénéfice des allocations familiales, même s'il a reconnu des "petits pas" sur d'autres sujets, comme la suppression des franchises pour les bénéficiaires de l'aide à la complémentaire santé.

Sur les 18 députés, il devrait y avoir, comme la semaine dernière, une voix contre, celle d'Isabelle Attard, qui n'est qu'apparentée au groupe.

Sur le vote du budget, le groupe avait aussi décidé de s'abstenir, mais au final trois députés avaient tout de même voté pour.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles