Emploi : l’optimisme d'El Khomri

Manuel Valls, Myriam El Khomri et François Hollande à la sortie du Conseil des ministres, le 2 septembre 2015. Manuel Valls, Myriam El Khomri et François Hollande à la sortie du Conseil des ministres, le 2 septembre 2015. [ALAIN JOCARD / AFP]

Myriam El Khomri a fait ses premiers pas en tant que ministre du Travail, ce jeudi 2 septembre, affichant optimisme et détermination. Au même moment, l’Insee a annoncé une stabilisation du taux de chômage au deuxième trimestre.

 

Son principal trait de caractère ? "Tenace", a-t-elle répondu du tac au tac, ce jeudi 2 septembre, au micro de RTL. Pour son premier jour au ministère du Travail, la jeune Myriam El Khomri, 37 ans, a affiché une solide détermination à faire reculer le nombre de demandeurs d’emploi en France. Heureux hasard, au même moment, l’Insee révélait une stabilisation du taux de chômage au deuxième trimestre (à 10,3 %). "C’est bien la preuve que les outils mis en place depuis 2012 commencent à porter leurs fruits", a commenté la benjamine du gouvernement.

 

Prochaine étape : réformer le code du travail

D’autres réformes doivent encore voir le jour. A charge pour elle de rénover le code du travail. Un chantier "en cours" que Myriam El Khomri compte bien mener à son terme avant 2017. "Je ne suis pas un poids lourd, mais j’ai une légitimité qui vient du terrain, a avancé l’ex-secrétaire d’Etat à la Ville, en réponse aux critiques sur son manque d’expérience. Ma combativité me permettra d’ouvrir le capot, de mettre les mains dans le cambouis et de regarder comment les choses vont mieux fonctionner."

 

 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles