Régionales : comment seront répartis les sièges ?

Un second tour aura lieu dans chacune des 13 nouvelles régions.[JEFF PACHOUD / AFP]

Prime au vainqueur, fusion de partis, règle de la plus forte moyenne… Voici l’essentiel du mode de répartition des sièges à l’issue du second tour des élections régionales, dimanche.

Si les 13 nouvelles régions auront toutes droit à un second tour ce dimanche, c'est parce qu'aucune liste n'a obtenu au moins 50% des voix au premier tour. Ce dernier a tout de même eu pour conséquence d’éliminer toutes les listes qui ont obtenu moins de 5% des voix. Quant aux listes ayant obtenu entre 5 et 10% des voix la semaine dernière, elles n'ont pas pu se présenter au second tour, mais ont eu la possibilité de fusionner avec une liste ayant obtenu plus de 10%, dans le but de former un groupe au conseil régional.

Dimanche soir, la liste qui arrivera en tête au second tour dans chaque région obtiendra d’office 25% des sièges, et ce même si elle n’a pas obtenu plus de 50% des voix. Cette règle permet de dégager une majorité confortable pour la liste vainqueur. Les 75% de sièges restants sont répartis de manière proportionnelle entre les listes présentes au second tour, y compris celle arrivée en tête. La présidence du conseil régional est donnée à la tête de la liste vainqueur.

Un exemple pour mieux comprendre

Pour saisir l'ensemble de ces principes, voici un exemple imaginaire.

Dans la région Auvergne et Rhône-Alpes aura lieu une triangulaire. A l’issue d’un second tour où 3 millions d’électeurs ont exprimé leurs suffrages, les scores sont les suivants :

Liste A : 63% des suffrages exprimés (1,89 millions d’électeurs)

Liste B : 24%  des suffrages exprimés (720 000 électeurs)

Liste C : 13%  des suffrages exprimés (390 000 électeurs)

La liste A sort vainqueur du scrutin. Elle obtient donc d’office 25% des sièges. Il y a 204 sièges au conseil régional d’Auvergne et Rhône-Alpes, elle en obtient donc d’ores et déjà 51. Les 153 autres sièges sont répartis entre les listes présentes au second tour de la manière suivante :

Liste A : 63% x 153 = 96 sièges (arrondi à l’unité inférieure)

Liste B : 24% x 153 = 36 sièges

Liste C : 13% x 153 = 19 sièges

Selon la règle de la plus forte moyenne, les listes A et C obtiennent chacun un des deux sièges restants. La répartition finale des sièges est donc la suivante :

Liste A : 51 + 96 + 1 = 148 sièges

Liste B : 36 sièges

Liste C : 19 + 1 = 20 sièges

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles