Pourquoi faut-il éviter de toucher un papillon ?

Les ailes des papillons sont recouvertes d'écailles. [Roland Weihrauch / dpa / AFP]

On dit souvent que toucher un papillon le condamne. Si l’effet de ce geste n’est pas aussi radical, la poudre qui reste sur les doigts quand on le manipule lui fera tout de même cruellement défaut.

Elle est en effet constituée d’écailles qui recouvrent et colorent les ailes de l’insecte, en leur apportant des motifs variés. Si elles disparaissent, le papillon peut toujours voler, car il lui reste la membrane transparente sur laquelle les écailles sont habituellement positionnées.

A lire aussi : Comment les oiseaux font-ils pour dormir sans tomber ?

Mais la perte de cet habillage coloré l’empêchera d’être reconnu par ses congénères. De même, il ne pourra plus attirer le sexe opposé pour l’accouplement.

Chez les papillons de nuit, la couleur est d’autant plus essentielle qu’elle leur permet de se dissimuler (en se confondant par exemple avec l’écorce d’un arbre) pour échapper aux prédateurs.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles