Biarritz-Bayonne : un avenir en suspens

Serge Blanco n'est plus le président du Biarritz Olympique.[Gaizka Iroz / AFP/Archives]

L'échec de la fusion entre Biarritz et Bayonne laisse l'avenir des deux clubs dans le flou. Redémarreront-ils en ProD2 ?

 

Que vont-ils devenir ? Après le tremblement de terre de mardi soir, qui a secoué le Pays basque suite à l’échec de la fusion entre Bayonne et Biarritz, entraînant la démission de Serge Blanco de son poste de président du BO, les problèmes ne font que commencer.

En effet, cet échec pourrait avoir de sérieuses conséquences pour l’avenir des deux clubs en proie à de grosses difficultés financières. Les Biarrots vont d’abord devoir revoir tout leur organigramme. Nicolas Brusque, ancien joueur des Rouge et Blanc, devrait prendre les rênes du club, comme cela était prévu en cas d’élection de Blanco à la présidence de la Fédération française de rugby en 2016.

 

Mérin annonce sa démission

En ce qui concerne le sportif, la mairie a accordé une subvention de 1,5 million d’euros, qui devrait permettre au club de poursuivre en ProD2. Ce qui est loin d’être assuré pour les Bayonnais.

Le président, Manuel Mérin, qui a fait savoir qu’il allait prochainement démissionner, a annoncé qu’il fallait "trouver un million d’euros avant début juillet" pour passer sans encombre l’examen de la DNACG. Si l’argent n’est pas trouvé d’ici là, une relégation administrative en Fédérale se profilerait. Le compte à rebours est lancé.

 

À suivre aussi

sommet Fin du G7 : ce qu'il faut retenir de l'interview d'Emmanuel Macron
sommet G7 : Emmanuel Macron présente une montre Awake entièrement faite à partir de filets de pêche recyclés
Sécurité du G7 à Biarritz : mission réussie ?
sommet Sécurité du G7 à Biarritz : mission réussie ?

Ailleurs sur le web

Derniers articles