Ultra-Trail du Mont-Blanc 2014: qui va s'offrir le mythe ?

Le Français Xavier Thevenard, vainqueur en 2013 de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc, s'entraînant près de Chamonix (Haute-Savoie), le 21 juin 2014 [Jean-Pierre Clatot / AFP/Archives] Le Français Xavier Thevenard, vainqueur en 2013 de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc, s'entraînant près de Chamonix (Haute-Savoie), le 21 juin 2014 [Jean-Pierre Clatot / AFP/Archives]

L'édition 2014 de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB), qui débute vendredi pour plus de 20 heures de course entre la France, la Suisse et l'Italie, s'annonce plus ouverte que jamais, en particulier chez les messieurs.

L'UTMB est devenu en quelques années la course référence de l'Ultra-Trail au niveau mondial. Au point parfois d'irriter les organisateurs des autres grands trails, moins bien lotis sur le plan médiatique, notamment.

Cette année encore, le plateau s'annonce relevé même si la grande star de la discipline, le Catalan Killian Jornet (triple vainqueur en 2008, 2009 et 2011) ne sera pas de la partie, concentré sur son projet d'ascension des plus hauts sommets de la planète.

Chez les dames comme chez les messieurs, l'équation a de multiples inconnues et sa résolution devrait concerner trois pays: Espagne, Etats-Unis, et France.

Chez les messieurs, la distribution est particulièrement impressionnante.

Sur les dix premiers du classement 2013, huit seront au rendez-vous. Manque en particulier à l'appel le vainqueur de l'an dernier, le Français Xavier Thevenard, vainqueur mercredi soir de la course sur les Traces des Ducs de Savoie (TDS, 119 km, 7250 m de dénivelé positif), organisée en marge de l'UTMB.

L'an dernier, Thevenard avait surpris tout son monde, établissant en 20 h 34 min 57 sec un nouveau record de l'épreuve (22 minutes de moins que Jornet en 2008).

- La montagne après le désert -

Au premier rang des prétendants se présente son compatriote François D'Haene, vainqueur de l'UTMB en 2012 et qui affiche depuis le début d'année des performances impressionnantes (victoires à l'Ice Trail Tarentaise et à l'Ultra Trail du Mont Fuji).

Le contingent espagnol s'annonce aussi redoutable, avec Miguel Angel Heras Hernandez et Javier Dominguez Ledo, qui avaient pris les 2e et 3e places l'an dernier.

Absent de l'édition 2014 de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc, Xavier Thevenard, vainqueur de l'épreuve l'an dernier, s'entraînant près de Chamonix (Haute-Savoie), le 21 juin 2014 [Jean-Pierre Clatot / AFP/Archives]
Photo
ci-dessus
Absent de l'édition 2014 de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc, Xavier Thevenard, vainqueur de l'épreuve l'an dernier, s'entraînant près de Chamonix (Haute-Savoie), le 21 juin 2014

Deux autres Espagnols se présentent avec de sérieux arguments: Iker Karrera Aranburu, qui a gagné le Buff Epic Trail, et Luis Alberto Hernando Alzaga, à l'aise dans la région (vainqueur des 80 km du Mont-Blanc cette année).

Les Américains aussi ont leur mot à dire, avec Anton Krupicka, Michael Foote et Timothy Olson, habitués des honneurs.

Chez les dames, la tenante du titre américaine Rory Bosio sera bien là pour défendre son titre avec, côté confiance, la satisfaction d'avoir déjà remporté cette année le Lavaredo Ultra Trail.

Mais sa dauphine 2013 sur l'UTMB, l'Espagnole Nuria Picas, entend bien saisir sa chance. Elle aussi à goûté à la victoire en 2014, lors de l'Ultra Trail du Mont Fuji, au Japon.

Face à ces deux favorites, deux Françaises se dressent, avec Nathalie Mauclair, la championne du monde 2013, et Laurence Klein, spécialiste du marathon des Sables (trois victoires en 2007, 2011 et 2012) mais qui découvre le trail en montagne.

Quoi qu'il en soit, entre le départ donné vendredi à 17h30, et l'arrivée samedi en début d'après-midi, ce sont bien les 168 km du parcours et les 9600 m de dénivelé positif qui choisiront leur vainqueur.

Vous aimerez aussi

Usain Bolt félicité par ses coéquipiers après l'un de ses deux buts avec les Central Coast Mariners contre South West United, le 12 octobre 2018 [PETER PARKS / AFP]
sports Football : Usain Bolt marque un doublé pour sa première titularisation
Athlétisme Une statue pour Peter Norman, l'Australien présent sur le podium Black Power en 1968
Athlétisme Renaud Lavillenie s'est marié

Ailleurs sur le web

Derniers articles