Menacé, l'arbitre du match Real Madrid-Juventus a été placé sous protection policière

Michael Oliver avait sifflé le penalty en faveur du Real, et exclu le gardien italien Gianluigi Buffon. [Orange Creek / Icon Sport]

Michael Oliver, l’homme qui a arbitré le quart de finale retour de Ligue des Champions entre le Real Madrid et la Juventus, a été placé sous protection policière.

L’arbitre, ainsi que son épouse, également arbitre en D1 féminine, font en effet l’objet de messages insultants et même de menaces depuis le match. Selon les informations de la BBC, le numéro de téléphone portable de Lucy Oliver a été divulgué sur les réseaux sociaux et des individus se sont rendus devant le domicile du couple.

Tant et si bien que les forces de l’ordre ont ouvert une enquête et le couple a été placé sous la protection de la police.

Déjà soutenus par l’association des arbitres professionnels anglais, Michael et Lucy Oliver ont également reçu ce lundi l’appui de l’UEFA, «qui condamne fermement» les menaces à leur encontre. «Nous sommes en contact avec eux pour leur offrir notre soutien et nous faisons entière confiance aux autorités compétentes pour prendre des mesures contre les individus qui se sont comportés de manière inappropriée», a également fait savoir l’instance européenne, citée par L’Equipe.

Mercredi, alors que la Juventus, battue 3-0 en quart de finale aller, menait 3-0 à la toute fin du match retour, Michael Oliver avait sifflé un penalty, jugé litigieux par certains. Dans la foulée, il avait exclu le gardien italien Gianluigi Buffon, qui contestait vivement la décision arbitrale.

Cristiano Ronaldo avait converti le penalty, permettant au Real de se qualifier pour les demi-finales de Ligue des champions.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles