NBA Playoffs : LeBron James s'offre une huitième finale consécutive

LeBron James continue de repousser ses propres limites dans ces playoffs 2018.[Maddie Meyer / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

LeBron James atteint les NBA Finals pour la huitième année consécutive avec une performance irréelle dans le Game 7 face aux Celtics de Boston (87-79).  

A l’instar du Titan Atlas dans la mythologie grecque, condamné par Zeus à soutenir la voûte céleste pour l’éternité, LeBron James vient de porter sur ses larges épaules cette équipe des Cleveland Cavaliers jusqu’aux NBA Finals.

L’ailier a joué la totalité de la rencontre – 48 minutes – pour terminer avec une ligne statistique à peine croyable : 35 points, 15 rebonds, et 9 passes décisives. Ah oui, j’allais oublier de préciser que le club était privé de Kevin Love, de (très) loin le second meilleur joueur de l’équipe, pour cette rencontre décisive jouée sur le terrain d’un adversaire qui n’avait pas perdu un seul match à domicile sur l’ensemble des playoffs.

Selon ESPN Stats & Info, LeBron James a créé 21 opportunités de tirs au cours du match, et 13 tirs ouverts pour ses coéquipiers. Il a défendu sur 19 possessions adverses, avec un bilan de 6 tirs réussis sur 19 pour les Celtics quand LeBron James était le défenseur principal.

Il s’agit également de la sixième victoire consécutive de LeBron James dans un Game 7 (6v-2d dans les G7 sur l’ensemble de sa carrière). Il est seulement le sixième joueur de l’histoire (les cinq autres étaient membres des Celtics dans les années 1950-1960) à atteindre huit finales consécutives.

Mais une autre statistique, déterrée par le journaliste du site NBA.com John Schuhmann, illustre parfaitement l’incroyable performance de LeBron James dans ces playoffs 2018. Depuis 1978, année à partir de laquelle la NBA a commencé à comptabiliser les balles perdues, aucune équipe ayant une défense classée dans les trois dernières places de la ligue (les Cavaliers étaient 29e sur 30 équipes en saison régulière) n’avait gagné une série de playoffs. Oui, oui, une série. LeBron James, lui, vient de propulser Cleveland en finale NBA en remportant trois séries consécutives.

A 33 ans, dans sa 15e saison NBA, ce que réalise LeBron James sur le terrain est tout simplement légendaire. Il n’a pas peur de prendre les tirs dans les moments les plus chauds (hello Kevin Durant !), son énergie en attaque et en défense (bon, ok, ça dépend un peu sur ce plan) est inouïe, et il n’oublie jamais de faire jouer ses coéquipiers (hello Kevin Durant !) malgré tout. LeBron James continue d’écrire sa légende, match après match, avec des performances inoubliables. Même ses détracteurs ne peuvent que s’incliner devant une telle débauche d’énergie, qu’il parvient à coupler avec une redoutable efficacité. Il tourne à plus de 54% de réussite aux tirs dans ces phases finales, avec une moyenne de 34 points par match (1er de la ligue), 9,2 rebonds/match, 8,8 passes, 1,4 interceptions et 1,1 contres.

LeBron James ne cesse de répéter que ce parcours en playoffs est un des plus difficiles de sa carrière en raison de l’incroyable charge de travail qui est exigée de lui pour que son équipe ait une chance de gagner.

«King» James n’aura cependant pas beaucoup de temps pour souffler. Dès ce lundi soir, il saura qui de Houston ou Golden State se présentera face à lui dans ces NBA Finals prévues pour démarrer ce jeudi. Les Cavaliers seront donnés perdants, sans aucun doute, par la plupart des commentateurs. Ce qui est logique. Jamais les Cavaliers n’auraient dû atteindre ce stade de la compétition. Mais LeBron James est le meilleur joueur de sa génération, et continue de défier tous les pronostics. Encore et encore, match après match. Et ces NBA Finals ne feront pas exception.

 

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles