Caroline Garcia-Angelique Kerber, 8e de finale de Roland-Garros 2018 : à quelle heure et sur quelle chaine ?

Quart de finaliste l'année dernière, Caroline Garcia est la dernière représentante tricolore Porte d'Auteuil. Quart de finaliste l'année dernière, Caroline Garcia est la dernière représentante tricolore Porte d'Auteuil.[Dave Winter/Icon Sport]

Dernière française encore en lice à Roland-Garros, Caroline Garcia affronte, ce lundi 4 juin, l’Allemande Angelique Kerber en 8es de finale. La rencontre sera diffusée en direct pas avant 13h sur Eurosport, puis également à partir de 14h55 sur France 2.

C’est un nouveau tournoi qui commence pour Caroline Garcia. La dernière représentante du clan tricolore, qui a passé une première semaine sans trop de difficultés, face à des joueuses moins bien classées, va relever un nouveau défi. La route va en effet s’élever subitement, aujour­d’hui, avec un 8e de finale corsé contre l’Allemande Angelique Kerber, ex-n° 1 mondiale et gagnante de l’Open d’Australie et de l’US Open la même année, en 2016, qu’elle a déjà rencontré six fois pour seulement deux succès.

Leur dernière confrontation ne reste d’ailleurs pas un très bon souvenir pour la Lyonnaise, qui avait été balayée, en mars, à Indian Wells sur (6-1, 6-1). «Elle a eu une année compliquée l’an dernier, mais elle est plus performante dans ses résultats cette saison. Elle est peut-être un peu moins à l’aise sur terre battue, mais elle reste une bonne joueuse, qui se déplace très bien», a avancé la Française, actuelle n° 7 mondiale.

Le fait d'être l'ultime chance française Porte d'Auteuil rajoute un poids supplémentaire sur ses épaules pour espérer retrouver les quarts de finale, qu’elle avait atteints l’année dernière, même si elle n’y accorde pas une grande attention. «Cela ne met pas plus de pression que ça, a assuré Garcia. J’essaie juste de faire mon chemin, de profiter au maximum d’être à Roland-Garros. Je vais voir jusqu’où cela me mène.» Pour l’instant, cela ne fonctionne pas trop mal. Pourvu que ça dure pour elle, mais aussi pour un tennis français qui fait grise mine.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles