Coupe du monde 2018 : Inquiétude autour de la défense des Bleus

Djibril Sidibé et Raphaël Varane n’ont pas rassuré lors du dernier match de préparation face aux Etats-Unis. Djibril Sidibé et Raphaël Varane n’ont pas rassuré lors du dernier match de préparation face aux Etats-Unis.[Baptiste Fernandez/Icon Sport]

Didier Deschamps a assuré avoir déjà son onze de départ en tête pour affronter l’Australie, samedi, pour l’entrée de l’équipe de France dans la Coupe du monde. Mais Djibril Sidibé et Samuel Umtiti sont incertains. L’inquiétude grandit à quatre jours de ce premier rendez-vous.

Absents du premier entraînement sur le sol russe, lundi, pour des douleurs au genou, les deux défenseurs se sont contenté de courir, ce mardi, et n’ont pas pris part à la séance collective ouverte au public, que Kylian Mbappé a dû quitter précipitamment après avoir été touché à la cheville dans un contact avec Adil Rami.

Cette situation pourrait contraindre le sélectionneur à chambouler l'arrière-garde Varane - Umtiti, loin d’apporter toutes les garanties et de dégager une grande sérénité. Le duo est pourtant prometteur, les deux joueurs évoluant respectivement au Real Madrid et à Barcelone. Mais, associés à six reprises sous le maillot bleu, ils peinent encore à convaincre et à lever les doutes, avec 9 buts encaissés et un seul «clean sheet» (aucun but pris).

Sur les côtés, Sidibé et Mendy ont montré d’inquiétants signes de fébrilité, quand leurs doublures Pavard et Hernandez se sont montrées davantage rassurantes lorsqu'elles ont été alignées. Sans oublier Hugo Lloris, qui n’a pas été irréprochable lors de ses dernières sorties, avec au moins un but encaissé lors de ses cinq dernières rencontres. Didier Deschamps se serait donc bien passé de ces incertitudes à l'approche du premier match. Mais Pavard et Kimpembe se tiennent prêts si besoin… 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles