Coupe du monde 2018 : l'Allemagne, championne du monde en titre, tombe face au Mexique

Les champions du monde refroidis par les Mexicains.[Bildbyran / Icon Sport]

C'est la première sensation de cette Coupe du monde. L'Allemagne, championne du monde en titre, s'est inclinée face au Mexique (1-0), dimanche, pour son entrée en lice dans le groupe F.

C’est un tremblement de terre qui s’est fait ressentir jusqu’à Mexico. Championne du monde en titre, l’Allemagne est tombée, dès son entrée en lice face au Mexique (0-1).

Pris à la gorge dès le coup d’envoi de la rencontre au stade Loujniki de Moscou, les hommes de Joachim Löw ont affiché les mêmes carences aperçus lors de leurs dernières sorties en match de préparation. Manque de rythme sur les phases offensives, fébrilité en défense… ce que les Mexicains ont su exploiter à merveille.

En titularisant le quatuor Vela-Layun-Lozano-Hernandez, Juan-Carlos Osorio voulait profiter des largesses allemandes pour réussir son coup. C’est d’ailleurs sur un contre que «El Tri» a trouvé la faille par Hirving Lozano (35e), provoquant un authentique mini-séisme dans les rues de la capitale mexicaine sans causer de dégât. «Nous avions un plan, a confié Osorio. Cela fait six mois qu’on y travaille.»

Et désormais, la Mannschaft, qui n’avait plus perdu son match d’ouverture de Mondial depuis 1982 (et une défaite face à l’Algérie), va devoir se reprendre très rapidement. Les coéquipiers de Julian Draxler se sont ainsi compliqué la tâche avant d’affronter, samedi, la Suède puis la Corée du Sud (27 juin).

Et si jamais ils venaient à terminer deuxième de leur groupe, les Allemands pourraient retrouver le Brésil dès les huitièmes de finale.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles