« J'exagère parfois » : Neymar accepte les critiques sur ses roulades

Neymar répond aux critiques. [MANAN VATSYAYANA / AFP]

Critiqué, voire moqué, lors de la Coupe du monde pour sa propension à se jeter par terre et à se tordre de douleur au moindre contact avec un adversaire, Neymar a admis qu'il en faisait peut être un peu trop. 

L'attaquant du PSG a fait son mea culpa dans une publicité pour des lames de rasoir. « Vous pouvez penser que j'exagère. Et parfois, j'exagère. Mais la vérité, c'est que je souffre sur le terrain, déclare Neymar. Quand je pars sans donner d'interviews, ce n'est pas parce que je veux juste les lauriers de la victoire. C'est parce que je n'ai pas encore appris à vous décevoir. Quand je suis impoli, ce n'est pas parce que je suis un enfant gâté. C'est parce que je n'ai pas appris comment être frustré. »

Et le Brésilien ne s'arrête pas là, se livrant à une sorte d'analyse psychologique de sa personne. « En moi il y a encore un garçon, explique-t-il. Parfois il enchante le monde, parfois il agace tout le monde. Je me bats pour garder ce garçon en vie à l'intérieur de moi, mais pas sur le terrain. Vous pouvez penser que je tombe trop, mais la vérité est que je ne suis pas tombé, je me suis effondré. Cela fait plus mal que n'importe quel pas sur une cheville opérée. »

Et d'enchaîner : « J'ai pris longtemps pour accepter votre critique, j'ai pris longtemps pour me regarder dans le miroir et devenir un nouvel homme. Je suis tombé, mais seuls ceux qui tombent peuvent se relever. Vous pouvez continuer à me lancer des pierres. Ou lâcher ces pierres et m'aider à rester debout. Quand je suis debout, tout le Brésil est debout avec moi ».

Reste à voir si ces explications de Neymar suffiront à faire taire ses nombreux détracteurs. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles