À la recherche d'un nouveau club, Hatem Ben Arfa réclame 25.000 euros au PSG

Quelques mois plus tôt, les avocats du joueur contestaient déjà une retenue sur le salaire de leur client [FRANCK FIFE / AFP]

Pour Hatem Ben Arfa, un dû est un dû. Ainsi, l'ancien international français réclame 25.000 euros au PSG, au titre d'une prime d'éthique correspondant au mois de décembre 2017. 

Hatem Ben Arfa, qui n'est officiellement plus en contrat avec le club depuis le 30 juin après deux années pour le moins laborieuses, estime que la somme qui lui a déjà été versée n'est pas correcte. 

Et pour cause, selon les informations du Parisien, le joueur s'est vu retirer sa prime d'éthique pour la simple et bonne raison qu'il n'a pas participé au stage hivernal au Qatar imposé par le club. 

Si Hatem Ben Arfa conteste cette décision (le sportif avait en effet délivré un certificat médical à sa direction en temps et en heure), le PSG semble ne rien vouloir entendre. Quelques mois plus tôt, les avocats du joueur contestaient déjà une retenue sur salaire de leur client, rémunéré à hauteur de 500.000 euros par mois lorsqu'il jouait à Paris. 

À la recherche d'un nouveau club, l'ex-Bleu pourrait prochainement signer avec le club de Nice ou celui de Rennes. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles