Absent à la Coupe du monde, Laurent Koscielny voulait «que les Bleus perdent»

Dans un entretien à Canal+ dimanche 14 octobre, Laurent Koscielny est revenu sur son absence en raison d'un grave blessure avant la Coupe du monde en Russie l'ayant privé du titre de champions avec les Bleus. Il a également annoncé sa retraite internationale.

Au cours de l'entretien, il a expliqué avec franchise son «étrange sentiment» pendant la compétition. «Je voulais qu'ils se qualifient, et en même temps je voulais qu'ils perdent», a-t-il lâché.

«C'est un côté égoïste, c'est la vie. C'est la vie. C'est comme ça. Certains vont dire : 'comment ça, il voulait que l'équipe de France perde ?', mais c'était mon sentiment à ce moment», a-t-il déclaré en ajoutant que : «je pense que la victoire des Bleus m'a fait beaucoup plus de mal psychologiquement que la blessure.» «La Coupe du monde, ça restera comme une étape noire de ma carrière et de ma vie».

«Beaucoup de personnes (...) m'ont déçu»

S'il n'avait pas été blessé à quelques semaines de la sélection pour la Coupe du monde, Laurent Koscielny aurait fait partie très probablement de la liste des 23 joueurs. Pendant la compétition, le joueur a également très mal vécu que peu de ses coéquipiers prennent de ses nouvelles, et notamment Didier Deschamps. «Je l'ai eu une fois pour mon anniversaire au mois de septembre, il m'a envoyé un SMS, sinon non, je ne l'ai pas eu.»

«Beaucoup de personnes que je pensais proches de moi m'ont déçu. Il y a beaucoup de personnes, il n'y a pas que le coach, il y a même d'autres coaches. (...) Mais c'est aussi ce que m'a permis de me libérer, maintenant tout va bien», explique le joueur de 33 ans. Et «avec du recul, je suis super content pour l'équipe

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles