Deschamps, Zidane, Henry… les champions du monde 1998 devenus entraîneurs

Zinedine Zidane a remporté trois Ligues des champions consécutives avec le Real Madrid. Zinedine Zidane a remporté trois Ligues des champions consécutives avec le Real Madrid.[Anthony Dibon/Icon Sport]

Nommé à la tête de Monaco, Thierry Henry est le 7e champion du monde 1998 à devenir entraîneur. Voici ceux qui ont précédé le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France.

Didier Deschamps

Comme Thierry Henry, Didier Deschamps a entamé sa carrière d’entraîneur sur le banc de l’AS Monaco. Son parcours monégasque est marqué par l’épopée jusqu’en finale de la Ligue des champions en 2004. Il a ensuite pris la direction de la Juventus, qu’il a fait remonter en Serie A, puis de Marseille, où il a mis fin à près de 20 ans de disette avec un titre de champion de France et trois Coupes de la Ligue. En juillet 2012, il a remplacé Laurent Blanc à la tête de l’équipe de France qu’il a conduit en finale de l’Euro 2016 et jusqu’au sacre à la Coupe du monde 2018.

Laurent Blanc

Le «Président» s’est assis son sur premier banc en 2007 à Bordeaux qu’il a mené jusqu’au titre de champion de France dès sa deuxième saison en Gironde, mettant fin au règne de l’Olympique Lyonnais. Cette même année, le club bordelais a réalisé le doublé avec sa victoire en Coupe de la Ligue. Si sa troisième année a été moins fructueuse, il a pris les rênes de l’équipe de France au lendemain du désastre de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud. L’aventure n’a duré que deux ans et elle s’est achevée après l’élimination des Bleus en quarts de finale de l’Euro 2012. Après une année sabbatique, il a été nommé entraîneur du PSG, où il a accumulé les trophées sur la scène hexagonale mais pêché sur la scène européenne. Pour cette raison, il a été remercié en juin 2016 et il est toujours aujourd’hui à la recherche d’un club.

Zinedine Zidane

Son ascension a été fulgurante. Après avoir été l’adjoint de Carlo Ancelotti et entraîné l’équipe réserve du Real Madrid, Zinedine Zidane a été lancé dans le grand bain en janvier 2016 à la place de Rafael Benitez. Et en deux saisons et demi sur le banc des Merengue, l’ancien meneur des Bleus a remporté trois Ligue des champions consécutives. Du jamais vu pour un entraîneur. Au sommet et désireux de ne pas faire l’année de trop, il a décidé, quelques jours après son troisième sacre, de quitter son poste. Il s’offre aujourd’hui une année sabbatique avant de repartir pour un nouveau défi.

Patrick Vieira

Patrick Vieira a lancé sa carrière d’entraîneur chez les équipes de jeunes de Manchester City. L’ancien milieu de terrain s’est ensuite envolé pour les Etats-Unis, où il a pris en main le New York City FC avant d’atterrir, cet été, à Nice. Une occasion de s’affirmer dans un championnat plus exposé qu’est la Ligue 1, même si ses débuts sont mitigés sur la Côte d’Azur avec une place dans la deuxième partie de tableau.

Lionel Charbonnier

Lionel Charbonnier a connu un début de carrière d’entraîneur pour le moins exotique. L’ancien gardien a connu sa première expérience à la tête de la sélection de Tahiti avant de prendre en charge un club indonésien puis le club belge du FC Bleid. Après une saison à Istres, il s’est expatrié en République démocratique du Congo pour diriger le SM SAnga Balende, mais l’aventure n’a duré que quelques mois. Il est actuellement sans club et se consacre à ses activités de consultant.

Bernard Diomède

Formé à l’AJ Auxerre et passé notamment par Liverpool, Bernard Diomède n’a pas encore entraîné de club professionnel. Mais depuis 2015, l’ancien ailier gauche s’est occupé des différentes catégories de jeunes en équipe de France. Il a commencé avec les U17 ans, avant d’avoir la charge des U18 puis des U19 avec lesquels il atteint les demi-finales de l’Euro en juillet dernier.

 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles