C'est fermé à double tour chez les Bleus, par Pierre Ménès

Didier Deschamps continue de faire confiance en grande partie aux Bleus champions du monde. Didier Deschamps continue de faire confiance en grande partie aux Bleus champions du monde.[Aude Alcover/Icon Sport]

Les sélections passent et les signaux d’une certaine lassitude comment à fleurir. On se souviendra des deux derniers matchs fort peu convaincants de l’équipe de France face à l’Islande, puis l’Allemagne.

A part le retour d’Anthony Martial, qui flambe avec Manchester United et qui n’a plus été sélectionné depuis mars dernier, Didier Deschamps a, une nouvelle fois, préféré rester fidèle en grande partie à son groupe de champions du monde, au regard de la liste dévoilée, ce jeudi, pour les deux prochains rendez-vous aux Pays-Bas (16 novembre) et contre l’Uruguay (20 novembre).

Un choix qui suscite plusieurs interrogations. Est-ce rendre service à Adil Rami, Benjamin Pavard ou encore Djibril Sidibé, pour ne citer qu’eux, de les sélectionner en ce moment ? On peut comprendre la position du sélectionneur de ne pas les exclure du groupe uniquement parce que cela ne se passe pas très bien actuellement en club. Mais, honnêtement, ces joueurs méritent-ils d’être convoqués ?

Autre question : que doit faire Alexandre Lacazette pour revenir chez les Bleus ? Ousmane Dembele est en grande difficulté à Barcelone, alors que l’ancien Lyonnais marche sur l’eau avec Arsenal, mais il n’est pas dans les petits papiers du sélectionneur. Et au bout d’un moment, cela devient soûlant. Alors, on va me dire que Deschamps est champion du monde, mais, depuis le Mondial, cette équipe de France a déjà montré qu’elle avait besoin d’un peu de sang neuf. Ne serait-ce que par petites touches. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles