L'heure du bilan pour les Bleus, par Pierre Ménès

Malgré la deuxième étoile, l’équipe de France d’Antoine Griezmann et Kylian Mbappé va devoir progresser. Malgré la deuxième étoile, l’équipe de France d’Antoine Griezmann et Kylian Mbappé va devoir progresser.[Pierre Lahalle/Pool/Icon Sport]

L’année 2018 est terminée pour les Bleus. Une année forcément magnifique avec le triomphe russe, dont on a forcément beaucoup parlé. Évidemment, après une deuxième étoile, le taux d’exigence monte de plusieurs crans, comme la motivation des adversaires.

Qu’a-t-on donc vu depuis la finale remportée contre la Croatie ? On a tout d’abord assisté à une sorte de tournée triomphale du groupe des 23 champions du monde, ponctuée par une belle fête après une courte victoire sur les Pays-Bas en septembre. Maintenant, le football va vite pour rappeler aux gens que le passé, même récent, même brillant, appartient au passé. Le football français l’a payé cher avec le terrible échec de la Coupe du monde 2002 et n’oublions pas que quatre des cinq derniers champions du monde en titre ont été éliminés au premier tour du tournoi suivant.

Didier Deschamps sait que son groupe, même jeune, doit évoluer, se modifier. La vraie question est de savoir s’il en a envie, du moins pour l’instant ? On peut légitimement en douter quand on voit ses choix, notamment en charnière centrale pour le dernier match de l’année face à l’Uruguay. Quel est le but d’aligner Adil Rami et Mamadou Sakho, même si les deux ont répondu présents, quand Aymeric Laporte, Abdou Diallo et Clément Lenglet regardent les Bleus à la télé ?

En attaque, je reste très dubitatif de l’évolution du jeu offensif tricolore. Tout le monde est d’accord pour dire que les Bleus comptent deux joueurs d’exception avec Antoine Griezmann et Kylian Mbappé. Et là, je ne m’explique pas certaines choses. Comment peut-on retrouver les deux joueurs sur un côté aux Pays-Bas et ne jamais les trouver ? Pourquoi Deschamps n’a pas essayé une seule fois d’aligner les deux en pointe ? Juste pour voir.

De toute façon, les Bleus doivent progresser dans le jeu et le liant au milieu. L’absence de Paul Pogba s’est faite cruellement sentir. L’avènement de Tanguy Ndombele peut s’avérer très utile, comme le retour de Corentin Tolisso. Et puis en attaque, sans pour autant pousser irrémédiablement Olivier Giroud vers la sortie, il serait intéressant de tester d’autres solutions en attaque. Alexandre Lacazette, Alassane Plea et Wissam Ben Yedder sont des candidats sérieux. Bref, le temps des expérimentations est arrivé. Pour progresser encore. Pour gagner toujours.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles