Ligue 1 : le PSG sans pitié avec Montpellier en match en retard (5-1)

Les Parisiens comptent désormais 15 points d'avance en tête du championnat. Les Parisiens comptent désormais 15 points d'avance en tête du championnat.[Anthony Dibon/Icon Sport]

Paris est toujours aussi intraitable à domicile. Le club de la capitale a été sans pitié, ce mercredi soir, avec Montpellier pour enchaîner une 13e victoire dans son Parc des Princes en autant de rencontres de Ligue 1 (5-1).

Thomas Tuchel pouvait pourtant nourrir quelques inquiétudes avant ce match en retard de la 17e journée avec l’absence de plusieurs joueurs majeurs. Et alors qu’il doit également composer avec un calendrier très chargé d’ici à la réception de Marseille le 17 mars prochaine, l’entraîneur parisien avait finalement décidé d’aligner l'équipe victorieuse, la semaine dernière, de Manchester United en 8e de finale aller de la Ligue des champions à deux exceptions près avec Christopher Nkunku et Layvin Kurzawa. Un choix gagnant.

Le latéral gauche, à la réception d’un centre de Dani Alvès, a fêté sa première titularisation de la saison en championnat en ouvrant le score de la tête (13e). L’égalisation de Florent Mollet sur coup-franc à la demi-heure de jeu a été sans grande conséquence (31e), même si les Montpelliérains ont eu des situations pour faire pencher la balance en leur faveur. Juste avant la pause, Angel Di Maria lui a répondu d’un splendide coup-franc enroulé du pied gauche, qui a heurté la barre avant de finir au fond des filets.

Si les hommes de Michel Der Zakarian sont restés menaçants et la défense héraultaise avait plutôt bien tenu jusque-là, ils ont fini par craquer en seconde période. Notamment dans le dernier quart d’heure avec deux buts contre leur camp successifs de Skuletic puis Hilton. Et c’est l’inévitable Kylian Mbappé, encore très en jambes, qui a scellé le score, inscrivant au passage sa 20e réalisation de la saison en championnat, lui qui est impliqué dans 47 buts en 46 match avec la formation parisienne en championnat. 

«L’addition est salée. On réalisait un bon match jusqu’à notre CSC, la bascule se fait là. On est bien en place et ça part en sucette. Il y a deux buts déviés, on se met en difficulté. C’est dommage, parce qu’on avait les moyens de les embêter, a regretté le gardien du MHSC Benjamin Lecomte, décisif à plusieurs reprises. Ça ne laissera pas de traces, bon nombre d’équipes vont se casser les dents contre eux.» La prochaine n’est autre que Nîmes qui sera attendu, samedi, sur la pelouse du Parc par Thiago Silva et ses coéquipiers. Pour un 14 sur 14 ?

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles