PSG : «Neymar veut revenir», selon le vice-président du FC Barcelone

Parti pour environ 220 millions d’euros en 2017, le Brésilien ne quittera pas Paris pour une somme inférieure. [Lionel BONAVENTURE / AFP]

Sa volonté de quitter le PSG ne semble plus faire de doute. Interrogé sur un éventuel retour de Neymar à Barcelone, le vice-président du club catalan, Jordi Coroner, a confié que le Brésilien souhaitait revenir au Barça.

«Neymar veut revenir et l’a manifesté», a dévoilé ce jeudi le dirigeant espagnol lors de la présentation des projets de l’espace social de son équipe. «Mais ce thème n’a pas encore été mis sur la table», a-t-il précisé.

Depuis plusieurs jours, le transfert de «Ney» prend de l’ampleur. Après deux saisons tronquées avec le PSG et des résultats collectifs décevants, surtout sur la scène européenne, l’ancien barcelonais serait nostalgique de son trio formé avec Lionel Messi et Luis Suarez. L’Argentin et l’Uruguayen pousseraient d’ailleurs pour un retour de leur ancien partenaire.

Cependant, Jordi Coroner a aussi affirmé que Barcelone n’était pas préoccupé «par la signature de Neymar». «En fait, c’est une opération dont nous n’avons pas parlé, nous ne savons pas si elle se réalisera», a-t-il ajouté. 

Un nouveau transfert record en vue ?

Un jeu de poker menteur logique car un intérêt trop prononcé de la part du Barça n’aiderait pas à négocier le prix du Brésilien à la baisse. Quoiqu'il en soit, la balle est maintenant dans le camp catalan. Inconcevable dans l’esprit des décideurs parisiens il y a encore quelques semaines, un départ de la vedette brésilienne est désormais une option envisagée.

Lassé des privilèges dont bénéficie la vedette brésilienne, accordés en partie par lui-même, Nasser Al-Khelaïfi a confié les rênes de l’équipe à Leonardo. Le nouveau directeur sportif entend remettre l’institution au-dessus des joueurs, y compris Neymar.

Parti pour 222 millions d’euros en 2017, l'Auriverde ne quittera pas Paris pour une somme inférieure et le montant de 300 millions d’euros est évoqué. Un prix compliqué à atteindre, même pour les finances du Barça, à moins d’inclure au minimum un joueur dans la transaction ajouté à un beau chèque.  

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles