10 ans après son arrivée, Karim Benzema «charbonne» toujours autant au Real Madrid

L’ancien Lyonnais a atteint la barre des 152 buts en Liga et égalé Julio Salinas.[Marca / Icon Sport]

C'est un exemple de longévité et de professionnalisme. Karim Benzema continue d’impressionner chaque saison et à chacune de ses sorties avec le Real Madrid. Et ce, depuis dix ans maintenant.

Il y a des choses qui ne trompent pas. Voir « KB9 » toujours là après tant d’années et de concurrence force le respect et montre qu’avec l’âge il ne fait que se bonifier. A 31 ans, le Français continue de briller avec la Maison Blanche et sa dernière sortie, mercredi, a une nouvelle fois été saluée par tous. Auteur d’un but sur penalty, il a délivré trois passes décisives lors de la brillante victoire du Real Madrid contre Léganés (5-0).

Un nouveau but qui lui permet d'atteindre les 229 réalisations avec le club espagnol et ainsi de devenir le meilleur buteur français d'un club étranger. L’ancien Lyonnais, meilleur buteur de la Liga cette saison (7 buts), double ainsi Thierry Henry et ses 228 buts avec Arsenal. De quoi entrer un peut plus dans la légende.

Avec le Real, il a atteint la barre des 154 buts en Liga et a dépassé Julio Salinas dans la liste historique des meilleurs buteurs de la Liga, devenant le 19e meilleur buteur de l’histoire du championnat espagnol et se rapproche de la légende madrilène, Ferenc Puskas (156 buts). De quoi renforcer son image de leader d'attaque des Merengue.

C1 + KB9 = amour fou

Un statut qu’il assume tout naturellement sur le terrain depuis le départ de Cristiano Ronaldo. Auparavant, Karim Benzema était en quelque sorte son meilleur pourvoyeur. Moins buteur mais passeur, il ne cessait de régaler le Portugais qui enchainait les réalisations. Depuis l’an dernier, le Français est «libéré» et est redevenu ce «tueur» dans la surface. Les chiffres de sa dernière saison en sont la preuve. Avec 30 buts toutes compétitions confondues, il a réalisé sa meilleure saison depuis son arrivée dans la capitale espagnole.

Et l’arrivée de la Ligue des champions, compétition qu’il affectionne particulièrement, devrait confirmer cette tendance. Il faut dire que la C1 et «KB9», c’est une histoire qui roule. Depuis son premier but le 6 décembre 2005 contre Rosenborg, à 17 ans, Karim Benzema a trouvé le chemin des filets à 60 reprises dans la prestigieuse compétition des clubs. Une performance incroyable qui le place au quatrième rang des meilleurs buteurs de la compétition derrière Cristiano Ronaldo (126), Lionel Messi (112) et Raul (71).

Mais au-delà de cette impressionnante efficacité, ce qui frappe c’est son implication. Qu’elle soit individuelle ou collective, celui qui n’a plus porté le maillot de l’équipe de France depuis plus de trois ans maintenant, est un modèle de travail et d’abnégation. Sur le terrain, il ne compte jamais ses efforts défensifs et n’hésite jamais à décrocher pour aller aider ses coéquipiers et construire une action. Et lorsque l’on voit son été très studieux à «charbonner» pour travailler sa condition physique – il avait d’ailleurs lancé le #CharbonNueveChallenge –, on comprend mieux son état de forme actuelle.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles