«Ca pourrait s’appeler Coca-Cola ou autre chose... Pourquoi ça s’appelle le Paris Saint-Germain ?» : quand Michel Platini se moque du PSG

L’ancien président de l’UEFA n'a pas été tendre avec le club de la capitale. [LaPresse / Icon Sport]

Il n’a pas perdu son franc-parler. Sur Franceinfo mercredi matin, Michel Platini, qui sort son livre Entre Nous, s’est prononcé sur le PSG et l’argent dans le football.

L’ancien numéro 10 de l’équipe de France et de la Juventus Turin, qui a d’abord voulu évoquer le monde du business dans le football, n’a pas été tendre avec le club de la capitale. «Aujourd’hui, vous achetez tous les meilleurs joueurs et vous gagnez. Tout est basé sur la richesse», a confié celui qui a été privé de toute relation avec le football pendant quatre ans par la Fifa, pour avoir été soupçonné d’avoir touché un «paiement déloyal» de la part de Sepp Blatter (et qui a été blanchi par la justice suisse au printemps 2018).

«ça pourrait s’appeler Coca-Cola»

Michel Platini s’est ensuite lancé sur le PSG : «Au Paris Saint-Germain, le président est Qatari, le directeur (sportif) est Brésilien, l’entraîneur est Allemand, il y a un Français dans l’équipe, pourquoi ça s’appelle le Paris Saint-Germain ?», a-t-il questionné.

Mais l’ancien président de l’UEFA, qui estime avoir été traité comme Al Capone par des membres de la Fifa, n’en est pas resté là. «Il y a 40.000 personnes, une grande partie de la population qui aime son club, d’accord, mais bon, ça pourrait s’appeler Coca-Cola ou autre chose... Pourquoi ça s’appelle le Paris Saint-Germain ?»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles