Amis, champions et anonymes ont rendu un dernier hommage à Raymond Poulidor

Ils ont bravé le froid pour le saluer une dernière fois. Amis, gloires du cyclisme et anonymes étaient mardi matin dans le village limousin de Saint-Léonard-de-Noblat, pour un dernier hommage à Raymond Poulidor, décédé le 14 novembre à l’âge de 83 ans.

Pour pénétrer dans la collégiale, dont le portail roman était orné d’une grande photo de «Poupou» encore sur son vélo dans ses vieux jours, le cercueil a notamment été porté par Bernard Hinault et Bernard Thévenet, deux des trois derniers vainqueurs français du Tour encore en vie présents avec Lucien Aimar.

«Il va nous manquer. C’est sûr, ça fait un grand vide», soupire Bernard Thévenet, vainqueur de deux Tours de France, saluant un champion «connu de façon intergénérationnelle. Connu par des gens qui ne l'ont pas vu sur un vélo ! Ce qu’on peut regretter, c’est qu’il ne verra pas tous les succès de son petit-fils Mathieu van der Poel.»

Un hommage cet été sur le Tour de France

Celui-ci, double champion du monde de cyclo-cross promis à un grand avenir, accompagne la veuve du champion et ses deux autres petits-fils, tous salués par la ministre des sports Roxana Maracineanu.

Massés dès l’aube derrière les barrières bloquant l’accès de la collégiale, plusieurs centaines de mordus du vélo, certains venus en tenue de course, suivent la cérémonie sur écran géant.

Environ 500 personnes ont assisté dans l'édifice roman à la cérémonie religieuse mêlant accordéon, évangiles et hommage du directeur du Tour de France Christian Prudhomme, qui a remercié Poupou, incarnant «la France de toujours», pour lui «avoir donné l’amour du Tour de France.»

Un hommage sera également rendu au champion à l’occasion du passage du Tour de France dans la commune, le 9 juillet prochain, lors de la 12e étape. La Grande Boucle était déjà passée deux fois dans le village limousin, en 2004 pour un départ d’étape puis en 2016 pour les 80 ans du champion.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles