Les Français se passent très bien d'un smartphone professionnel

Une personne tient un smartphone en main, le 22 juillet 2009 à Paris[AFP/Archives]

Seuls 8% des Français disposent d'un smartphone fourni par leur employeur, qu'ils considèrent majoritairement comme une "menace" les empêchant de décrocher du travail, selon un sondage BVA pour le Syntec Numérique.

Par comparaison, 22% des Britanniques, des Espagnols et des Italiens, ainsi que 21% des Allemands indiquent être équipés par leur entreprise.

Selon cette enquête publiée lundi par l'association professionnelle et effectuée en Angleterre, France, Espagne, Italie et Allemagne, 68% des sondés indiquent avoir un accès à internet sur leur lieu de travail.

Si cette proportion est quasi identique dans les pays visés dans le sondage, elle connaît de fortes variations concernant l'équipement en smartphones par l'employeur.

"Ce retard n'est pas forcément la faute de leurs employeurs: nos concitoyens sont les seuls en Europe à percevoir les équipements nomades davantage comme une menace que comme une chance", commente BVA.

Les Français sont ainsi 59% à penser que le smartphone ou un accès à distance au réseau interne de l'entreprise "sont une menace, car cela empêche les salariés de +couper+ avec leur travail et d'avoir une vie personnelle indépendante de leur vie professionnelle".

Ce pourcentage d'avis défavorable ne concerne que 25% des Italiens, 34% des Espagnols, 36% des Allemands et 39% des Britanniques.

Cette enquête a été réalisée du 29 mai au 10 juin, suivant la méthode des quotas auprès de 4.201 personnes âgées de 105 ans et plus.

Vous aimerez aussi

Environnement Sondage CNEWS-Sud Radio : les Français inquiets pour le réchauffement climatique
Sondage Le monde rural, difficultés pour les uns, qualité de vie pour les ruraux
Sondage Malgré la démission de Collomb, Macron repart à la hausse dans l’opinion

Ailleurs sur le web

Derniers articles