Informatique : dépenses mondiales en hausse de 6% en 2012

Les dépenses mondiales en informatique devraient croître de 6% cette année à taux de changes constants, après 7% en 2011, soutenues notamment par la demande en appareils mobiles, a estimé lundi le cabinet de recherche IDC. [AFP] Les dépenses mondiales en informatique devraient croître de 6% cette année à taux de changes constants, après 7% en 2011, soutenues notamment par la demande en appareils mobiles, a estimé lundi le cabinet de recherche IDC. [AFP]

Les dépenses mondiales en informatique devraient croître de 6% cette année à taux de changes constants, après 7% en 2011, soutenues notamment par la demande en appareils mobiles, a estimé lundi le cabinet de recherche IDC.

Les volumes exprimés en dollars devraient toutefois progresser de seulement 4% étant donné l'appréciation du billet vert face à d'autres devises comme l'euro, ce qui représente "un ralentissement important pour les vendeurs basés aux Etats-Unis", souligne IDC dans un communiqué.

Stephen Minton, vice-président d'IDC, a évoqué "les incertitudes économiques, qui continuent de limiter les investissements d'entreprise dans certains segments" comme les serveurs ou les PC.

Mais "la demande permanente pour des tablettes, des téléphones multimédias, des capacités de stockage et des améliorations de réseaux a dépassé les attentes au premier semestre", a-t-il souligné.

Au total, les dépenses mondiales en informatiques devraient atteindre 2.100 milliards de dollars cette année, et même 3.800 milliards en ajoutant les dépenses en services de télécommunications, évalue IDC.

La croissance aux Etats-Unis devrait tomber à 5,9% après 8,5% l'an dernier, mais le lancement au quatrième trimestre de la nouvelle version du logiciel d'exploitation de Microsoft, Windows 8, pourrait soutenir les ventes de PC en 2013, selon IDC.

L'Europe occidentale devrait pour sa part enregistrer un progression de 1% en monnaie locale (correspondant à un recul de 4,5% en dollars). IDC invoque une croissance "robuste" pour les logiciels en Europe du Nord, ainsi que la demande qui se maintient pour les smartphones et les tablettes.

La croissance devrait enfin rester "relativement forte" dans les économies émergentes, même si elle baisse nettement en Chine (+14% après +25% en 2011), à cause notamment du ralentissement des exportations vers l'Europe.

À suivre aussi

Économie Emmanuel Macron veut des milliards pour soutenir les start-up françaises
Smartphone iPhone 11, 11 Pro, Apple Watch 5, iPad et Apple TV... revivez les principales annonces de la keynote Apple
Technologies IFA 2019, en direct : retrouvez les principales annonces du salon high-tech

Ailleurs sur le web

Derniers articles