Star Wars Forces of Destiny : nos infos exclusives sur la nouvelle série

Rey sera notamment l'une des héroïnes de ce dessin animé et sera doublée par Daisy Ridley. [Lucasfilm/The Walt Disney Company]

La Force est avec les héroïnes de Star Wars. Lucasfilm et Disney vont dévoiler ce jeudi 13 avril leur nouvelle série animée, baptisée «Forces of Destiny» à l'international et «Forces du destin» en France. Seul média français à avoir été convié par Disney à la découvrir, CNEWS Matin vous confie ses impressions en avant-première.

Rey, Jyn Erso, Leia, Sabine Wren, Ahsoka Tano et Padme, toutes les femmes fortes de l'univers Star Wars sont réunies dans cette nouvelle série, très orientée action, qui comptera un total de seize épisodes. Calés sur des formats très courts (environ 2-3 minutes chacun), «ces épisodes ont été pensés pour répondre à la manière dont la nouvelle génération consomme les médias, que ce soit sur YouTube ou les mobiles, les tablettes ou devant la télévision», souligne Paul Southern, vice-président senior du licensing chez Lucasfilm.

Les huit premiers seront ainsi diffusés à partir du 12 juillet prochain, d'abord sur l'application mobile Disney Channel (sur iOS et Android), puis le lendemain sur disneychannel.fr et sa chaîne YouTube, avant de rejoindre les programmes de la chaîne de télé Disney Channel dès le 15 juillet (en replay le 16 juillet). En septembre, pour accompagner la rentrée des classes, les chaînes Disney Cinéma et Disney XD prendront le relais tout au long du mois. «Nous lancerons ensuite une seconde vague de huit nouveaux épisodes durant l'automne», précise Paul Southern.

star_wars_-_forces_of_destiny_-2.jpg

Des héroïnes au caractère bien trempé

Si les femmes ont toujours été des personnages importants dans cette saga, qui fête ses 40 ans cette année, la place que Rey et Jyn ont occupée, dans les deux dernières superproductions cinématographiques, a prouvé qu'elles pouvaient aussi être des éléments centraux de ce space opera. C'est donc une forme d'hommage qu'entend offrir «Forces du destin» à toutes ces héroïnes au caractère bien trempé. «En centrant ces récits sur chacune d'elle, nous voulions permettre au jeune public de mieux les comprendre et découvrir différentes facettes de leur personnalité (héroïsme, ténacité, courage...). Nous allons donc y retrouver tout leur univers, en abordant des histoires tantôt liées à leur passé, tantôt à leur présent», explique Carrie Beck, vice-présidente de Lucasfilm Story and Animation.

star_wars_-_forces_of_destiny-3.jpg

Pour ajouter à l'ambiance, on retrouvera les voix originales de la série. Ainsi, les actrices Daisy Ridley (Rey), Felicity Jones (Jyn) ou encore Lupita Nyong'o (Maz) prêteront leurs voix à leurs personnages dans la version anglaise de la série. Quelques cameos sont également à prévoir, avec la présence de Fynn (l'acteur John Boyega doublera le personnage qu'il incarne), de BB-8, de Luke Skywalker, des Ewoks ou encore de Chewbacca.



 

Nous avons d'ailleurs eu la primeur de voir le tout premier épisode, mettant en scène Rey et BB-8 dans une course folle sur la planète Jakku. Prenant place juste après la rencontre entre la jeune femme et le petit droïde, le court-métrage propose un récit nerveux, bourré d'action et d'humour. Exit l'animation 3D que l'on a pue admirer dans les séries Star Wars Rebels et Star Wars : The Clone Wars. On retrouve ici toute la fraîcheur du travail en 2D, le tout dans l'esprit de la mini-série «Star Wars : Clone Wars», diffusée en 2003. Le ton se veut léger et l'histoire s'adresse particulièrement aux enfants, même si les fans plus âgés savoureront les références faites à la saga. L'ensemble reste aussi un bon moyen de partager en famille son intérêt pour la franchise.

Star Wars oblige, Disney et Lucasfilm ont développé le merchandising de Forces of Destiny. Des livres pour enfants, de nouveaux sabres lasers, ainsi qu'une toute nouvelle gamme de jouets, produits par Hasbro, seront commercialisés durant l'année. De nouveaux détails seront également à suivre ce samedi 15 avril, lors de la Star Wars Celebration à Orlando.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles