Djokovic devrait se méfier de son statut de favori

S'il veut l'emporter, Djokovic devra éviter tout excès de confiance comme contre Murray.[MIGUEL MEDINA / AFP]

Roland-Garros est le seul tournoi du Grand Chelem qui manque à son palmarès. Et à en croire les chiffres, la victoire tend les bras à Novak Djokovic, alias "Djoker", ce dimanche face à Stanislas Wawrinka. Mais s'il n'a jamais semblé aussi près du but à Paris, l'Histoire récente du tournoi invite tous ses supporters à la prudence.

 

Novak Djokovic va disputer dimanche sa seizième finale majeure. Attention toutefois aux apparences car les Internationaux de France se sont déjà montrés capricieux avec quelques-unes des plus grandes gloires du tennis. L'Américain John McEnroe menait deux sets à zéro en 1984 contre le Tchécoslovaque Ivan Lendl avant de perdre cette finale d'anthologie. 

Le Suédois Stefan Edberg, donné favori contre l'Américain Michael Chang en 1989, avait aussi rendu les armes au terme d'une bataille en cinq manches. C'est le seul titre majeur manquant à celui qui conseille désormais Roger Federer.

 

Eviter tout excès de confiance

L'Américain Andre Agassi, après deux échecs en finale à l'aube de sa carrière (1990, 1991) avait dû attendre huit ans avant de vivre une finale victorieuse et boucler sa collection de trophées majeurs.

 

Pour marcher sur ses traces et celles de Federer, Nadal ou encore de l'Australien Rod Laver, Djokovic devra donc éviter tout excès de confiance et le même type de relâchement que contre Murray.

Vous aimerez aussi

Après Wimbledon et l’US Open, Novak Djokovic a décroché son 3e Grand Chelem consécutif.
Tennis Open d'Australie : Djokovic domine Nadal et décroche un 7e sacre historique à Melbourne
Tennis Open d’Australie : Lucas Pouille sèchement battu en demi-finale par Novak Djokovic
L'Ecossais Andy Murray en conférence de presse, le 28 décembre 2018 à Brisbane  [ALBERT PEREZ / AFP]
Tennis Nadal et Murray de retour pour lancer la saison 2019

Ailleurs sur le web

Derniers articles