En difficulté à Matignon, Édouard Philippe reste apprécié au Havre

Par
Mis à jour le Publié le

Comment Édouard Philippe peut-il s'en sortir ? Depuis Matignon, le Premier ministre rappelle régulièrement son attachement à sa ville, et n'exclut pas d'y retourner un jour. Direction Le Havre, donc, où il a été maire en 2010 et 2017.

Le 15 mai 2017, Édouard Philippe est nommé Premier ministre. Maire du Havre, il passe alors la main à Luc Lemonnier. À l'époque premier adjoint, il a longtemps travaillé aux côtés d'Édouard Philippe, même en période de crise : «Il se pose, il regarde ce qu'il se passe, il consulte, il va chercher des solutions complémentaires à celles que peut proposer l'État et c'est dans cet esprit-là qu'il a toujours travaillé». Selon lui, le Premier ministre n'a pas encore joué toutes ses cartes.

Au Havre, Édouard Philippe est connu pour une autre passion, la boxe. L'un de ses amis proches, Guillaume Demeillers, témoigne : «Ca lui sert beaucoup, physiquement il est assez imposant. Il est grand, en très bonne forme. Aujourd'hui il est plutôt patient sur un ring, il attend son tour, et s'il y a ouverture, il la trouve facilement».

Si son entourage met en avant son succès au Havre, Édouard Philippe se retrouve aujourd'hui à Matignon dans une position fragilisée, et se voit reprocher sa raideur dans le conflit des gilets jaunes.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles