Les auto-écoles traditionnelles redoutent une «ubérisation» de la profession

Par
Mis à jour le Publié le

Les syndicats et les professionnels des auto-écoles ont manifesté lundi contre un possible projet de loi visant à baisser le coût du permis de conduire et favoriser l’«ubérisation» de la profession.

Dès 6h ce lundi matin, les moniteurs d’auto-écoles étaient nombreux à bloquer certains grands axes parisiens. Ils ont dénoncé les plateformes en ligne et protesté contre un rapport parlementaire qui pourrait les favoriser.

Le gouvernement souhaiterait à partir de ce rapport développer l’offre d’auto-école sur Internet pour faire baisser le prix du permis. Une concurrence déloyale que dénonce la profession qui s’inquiète aussi des dangers d’un «permis low cost» avec des moniteurs peu qualifiés.

Une erreur selon les plateformes en ligne qui remettent en cause le système initial trop coûteux et fermé. Le projet de loi sera examiné par le Senat dans un mois.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles