Des archéologues israéliens présentent un masque rare vieux de 9.000 ans

Par
Mis à jour le Publié le

Des archéologues ont présenté ce mercredi à Jérusalem un masque de pierre vieux d'environ 9.000 ans. Il remontrait au début du néolithique et à la «révolution agricole» des hommes, c'est-à-dire au moment de leur sédentarisation.

Le masque a été découvert par un promeneur.  Ce genre de découverte est très rare, le dernier masque de ce type ayant été trouvé il y a 35 ans. Celui-ci a été taillé dans une pierre calcaire rose et jaune, puis il a été soigneusement travaillé et poli.

Il existait déjà une quinzaine de masques de la même époque provenant eux aussi des collines et du désert de Judée. Des outils découverts sur le même site permettent de dater le masque d'environ 9.000 ans, soit à l'époque où les hommes ont cessé de vivre de la chasse et de la cueillette, pratiquaient la culture et domestiquant des animaux.

Le masque arbore des orifices au niveau des yeux, et des trous sur le côté permettant de le porter, mais il s'agissait sans doute davantage d'un élément de décor religieux.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles