Coupe du monde 2019 : quand Corinne Diacre se moque de son image de « mère fouettarde »

Par
Mis à jour le Publié le

Décrite comme rigide et austère, Corinne Diacre a manié l’humour à merveille devant la presse mardi avant la rencontre France-Norvège.

« L’intransigeance, la rigueur, ça me caractérise ! Mère fouettarde aussi, par moments... D’ailleurs, on ne rigole jamais chez nous. Tout est très calculé, il n’y a aucun passe-droit, les filles vivent mal ! » A peine la conférence de presse commencée que la patronne de l’équipe de France féminine a renvoyé un journaliste dans ses cordes avec ironie. Il n’en fallait pas moins pour déclencher les rires de l’assemblée et de la capitane Amandine Henry, à ses côtés.

Arrivée en septembre 2017 sur le banc des tricolores, la technicienne de 44 ans a souvent été précédée d’une image d’entraîneure intransigeante qui ne laissait absolument rien passer et assez éloignée de ses joueuses. Ce mardi, Corinne Diacre a alors voulu montrer qu’elle était très loin d’être ainsi.

Loin de l'image de « Dame de fer »

Lorsqu’on lui demande si Didier Deschamps est son modèle, elle répond : « Non, ce n’est pas mon modèle du tout. Mais on s’entend bien, on échange beaucoup. J’espère qu’il ne me ressemble pas par contre ! » Un peu plus drôle, le temps agréable à Mandelieu-la-Napoule, camp de base de l’équipe de France avant d’affronter la Norvège à Nice : « Pour moi c’est piscine, transat, et pour mes joueuses, c’est à l’ombre, bien évidemment. Comme je suis très rigoureuse, il faut que je les laisse à l'ombre, dans leurs chambres, enfermées à double tour. Moi par contre, j'en profite bien ! »

La fameuse « Dame de fer » comme aime l’appeler certains a donc offert une autre facette d’elle qui émerveillera le plus grand nombre. « L’humour, c’est une autre caractéristique de (ma personnalité) que vous ne connaissiez peut-être pas, a-t-elle détaillé. Mais vous allez apprendre à la découvrir. »

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles