Paris Games Week : la réalité virtuelle à la conquête des foyers

Une nouvelle frontière plus immersive. [© SPENCER PLATT / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Après une année 2016 riche en lancements d’appareils liés à la réalité virtuelle, 2017 a marqué leur première démocratisation grâce à des prix plus attractifs.

Cette nouvelle frontière s’est également enrichie d’expériences immersives plus convaincantes. HTC, Oculus et Sony, les trois plus gros acteurs grand public de ce marché naissant, proposent désormais des prix abordables pour leurs casques. Tous sont en effet commercialisés sous la barrière psychologique des 500 euros.

Une seconde génération de modèles, plus légers et souvent sans fil, se dessine aussi, afin d’en faciliter les usages. La Paris Games Week montrera ainsi de nombreuses innovations dans ce domaine. Parallèlement, la réalité augmentée compte séduire un public encore plus large. Microsoft s’est allié à différents constructeurs (Acer, Lenovo, Samsung…) pour proposer de nouvelles expérien­ces. L’idée étant de permettre d’alterner entre les mon­des virtuel et réel, voire de marier les deux, c’est la réalité mixée.

Dans la peau d’un pilote

Lancé il y a un an, le casque de réalité virtuelle PlayStation VR s’offre pour Noël un allié de poids très attendu par les propriétaires de ce casque. Le nouvel opus de la série Gran Turismo, Gran Turismo Sport, peut en effet être joué aussi bien sur un téléviseur qu’en réalité virtuelle. Une expérience qui change tout pour les pilotes sur canapé, qui ont toujours rêvé de vivre une course de manière plus viscérale. Les plus fortunés peuvent même acquérir un volant à retour de force avec son pédalier, pour devenir de «vrais» pilotes. Le tout sans risquer d’accidents.

Gran Turismo Sport, Sony, disponible sur PS4 et compatible PSVR.

L’expérience hybride

acer_ifa_wmr_02.jpg

La réalité mixée est le nouveau cheval de bataille de Microsoft. La firme de Redmond s’est alliée avec plusieurs constructeurs pour lancer sa technologie sous Windows 10 Mixed Reality. Acer compte parmi les premières sociétés à proposer un appareil de ce genre. Déjà disponible, le AH101 dispose de deux capteurs sur sa visière et permet d’alterner entre la réalité virtuelle et la réalité augmentée, pour différents types d’expériences hybrides. L’appareil, qui pèse seulement 440 g, est vendu avec deux contrôleurs dotés de la reconnaissance de mouvements et de pavés tactiles pour renforcer l’immersion. Il dispose même d’un micro pour ne pas se sentir seul dans ce nouveau monde.

Casque de réalité mixte AH101, Acer, 450 euros.

Un nouveau moyen de voyager

google_daydream_view_all_colors_bg_copie.jpg

Premier à démocratiser la VR avec son Google Cardboard en carton, Google poursuit ses efforts dans ce registre avec un équipement de meilleure qualité, tout en restant abordable. La nouvelle version de son casque Daydream View se veut plus performante. Les utilisateurs sont toujours invités à y glisser leurs mobiles et à télécharger des applis VR sur Google Play. Sa texture en Nylon est plus confortable, tandis que les optiques ont été améliorées. L’appareil est livré avec une télécommande tactile pour se déplacer aisément dans les applis.

Daydream View, Google, 109 euros.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles