Apple oblige son PDG à voyager en jet privé

Le PDG d'Apple, Tim Cook, ne voyagera plus qu'à bord de jets privés. Le PDG d'Apple, Tim Cook, ne voyagera plus qu'à bord de jets privés.[JUSTIN SULLIVAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP]

Le comité de direction d'Apple a décidé que son PDG, Tim Cook, devrait voyager exclusivement en jet privé, y compris pour ses déplacements personnels.

Cette décision répond à une exigence d'efficacité et de sécurité, selon un document officiel remis mercredi 27 décembre à l'autorité américaine des marchés financiers, la Securities and Exchange Commission. Le rôle «hautement visible» de Tim Cook rendrait en effet risqué tout voyage à bord d'un vol commercial standard. 

Dans les faits, la mesure était déjà entrée en pratique en 2017. Apple a en effet dépensé plus de 93 100 dollars pour assurer les déplacements en jet de son PDG au cours de l'année écoulée. Une somme à laquelle il faut ajouter plus de 224 000 dollars consacrés à la sécurité de Tim Cook. 

Cela dit, ces montants restent modestes comparés à ceux touchés par le PDG lui-même, également présentés dans le document. En effet, si le salaire de base de Tim Cook n'atteint cette année «que» 3,06 millions de dollars, il s'élève à près de 102 millions si on y ajoute les actions et les bonus, selon Bloomberg.  

Une rémunération royale qui s'explique par les bonnes performances annuelles de la marque à la pomme. Après une année 2016 décevante du fait de la baisse des ventes d'IPhone, elle a en effet engrangé 229,2 milliards de dollars de chiffre d'affaire en 2017.

Tim Cook n'a d'ailleurs pas été le seul à bénéficier de ces bons résultats. Cinq autres cadres dirigeants du groupe, Angela Ahrendts, Luca Maestri, Johny Srouji, Dan Riccio et Bruce Sewell, ont touché environ 24 millions de dollars. Tous les actionnaires de l'entreprise la plus rentable de l'histoire ont, par ailleurs, pu se réjouir de voir l'action d'Apple progresser de 36,7% sur douze mois.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles